mercredi 13 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

JSK : Hannachi se retire du club

24 novembre 2010
JSK : Hannachi se retire du club

Le président de la JS Kabylie, Moh Chérif Hannachi, était hors de lui à la fin du match retard du championnat de Ligue 1, JS Kabylie - CR Belouizdad, joué mardi après-midi et qui s’est achevé sur le score d’un but partout.

Pour le premier responsable du club kabyle, il n’y a pas de doute, l’arbitre de la rencontre est l’unique responsable du nouveau semi-échec de son équipe. « L’arbitre est venu pour casser la JSK », dira-t-il notamment. Ce deuxième nul à domicile après celui de l’ASO Chlef, relègue le club à la septième position, à six longueurs du leader du championnat, l’ES Sétif, qui comptabilise dix-huit points et un match en moins. Hannachi a même la certitude que certains veulent faire payer au club le différend qui existe entre lui et le président de la FAF, Mohamed Raouraoua. C’est ce qui l’a poussé à se retirer définitivement de la gestion du club.

« Je dois voir le wali et les membres de l’assemblée générale du club pour leur signifier mon retrait » avant d’ajouter que si la décision de partir pouvait sauver la JSK, il le ferait sans hésiter. Rappelons que Moh Chérif Hannachi a été suspendu pour deux années par la commission de discipline de la Fédération algérienne de football, de toute fonction officielle au sein du club pour « outrage et atteinte à l’honneur de la FAF », en vertu de l’article 79 du code disciplinaire des règlements généraux de l’instance qui gère le football algérien.Le président de la JSK avait animé une conférénce de presse dans laquelle il accusait le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, de lui avoir demandé de faciliter la qualification du club égyptien El-Ahly du Caire en demi-finale de la Ligue des champions. Il avait affirmé auparavant que les membres du bureau fédéral n’étaient que des « béni-oui-oui » et accusé la FAF d’avoir prêté main-forte au Tout-Puissant Mazembe lors de son séjour en Algérie avant d’affronter la JS Kabylie. Cette sortie médiatique n’a pas laissé la FAF insensible, puisque cette dernière avait qualifié dans un communiqué les propos de président kabyle de « mensongers » et de « grotesques ».

En plus de la sanction de deux ans qu’elle a infligée au président de la JSK, la Fédération algérienne a aussi décidé de l’ester en justice. Le président de la JS Kabyle est même invité à se présenter devant la commission de discipline de la Ligue nationale de football pour s’expliquer sur ses différentes sorties médiatiques. Affaire à suivre !

F. B.

Tags: Mohamed Raouraoua JSK FAF Mohand Cherif Hannachi

Source : Le Jeune Independant

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir