mercredi 13 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Equipe nationale : Les pros doivent se réveiller

22 novembre 2010
Equipe nationale : Les pros doivent se réveiller

Les week-ends passent et se ressemblent pour certains internationaux de la sélection nationale au sein de leurs clubs respectifs.

Et si certains sont des titulaires indiscutables à l’image de Djebbour, Bougherra ou Boudebouz, d’autres sont à la traîne avec des apparitions sporadiques, pour ne pas dire qu’ils font de la figuration sur le banc de touche.

En effet, plusieurs cadres de l’équipe nationale connaissent un début de saison moribond en se contentant de suivre les rencontres à partir du banc des remplaçants, à l’image de Halliche à Fulham et Ziani du côté de Wolfsburg. Considéré comme un pilier de la défense algérienne, l’enfant du NAHD joue de malchance depuis qu’il a rejoint Londres en provenances de Madère avec des blessures à répétition au moment même ou l’un des défenseurs attitrés du club londonien, Senderos, est out pour plusieurs mois.

Pour sa part, Karim Ziani avait bien débuté la saison en participant aux trois premières rencontres de son club en Bundesliga avant de se blesser et perdre par la suite les faveurs du coach McLaren. De retour depuis un peu plus de trois semaines, le métronome des Verts chauffe le banc de touche et semble prendre un chemin identique que lors des six derniers mois de l’exercice précédent où il ne fut que rarement utilisé. A 29 ans, Ziani doit soit se réveiller et se battre pour reprendre une place que ses qualités lui confèrent, soit aller monnayer son talent ailleurs lors du mercato d’hiver pour disposer de plus de temps de jeu en perspective de la confrontation capitale face au Maroc en mars prochain.

En Espagne, le sociétaire du Racing de Santander, Mehdi Lacen, connaît une drôle de situation. Il est en effet passé de titulaire indiscutable lors des deux dernières saisons à simple remplaçant de luxe depuis son refus de prolonger son contrat avec son club employeur. La situation du milieu récupérateur des Verts devrait néanmoins connaître une certaine évolution ces prochaines semaines, puisque le club se voit dans l’obligation de le transférer dès cet hiver sous peine de le voir partir sans contrepartie financière en juin prochain, date de la fin de son contrat avec le Racing.

Autre élément important dans l’échiquier des Verts, le sociétaire de Münchengladbach, Karim Matmour, qui revient doucement de blessure qui l’avait privé des deux premières rencontres des éliminatoires de la CAN 2012, face à la Tanzanie et en République centrafricaine. Incorporé ce week-end lors des deux dernières minutes de la rencontre face à Mainz, Karim devrait retrouver sa place de titulaire dès la semaine prochaine dans une équipe qui se bat dans les profondeurs du classement en Bundesliga. Reste le cas Nadir Belhadj qui a été écarté lors du dernier stage par Benchikha et qui pourrait rester plus longtemps sur le carreau puisque le championnat qatari va observer une trêve de deux mois.

Khaled A.

Tags: Nadir Belhadj Algérie Equipe nationale Rafik Halliche Maroc Karim Ziani CAN 2012 Match Abdelhak Benchikha

Source : Le Jeune Independant

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir