mercredi 23 août 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Equipes nationales A et A’

Quand Benchikha court deux lièvres à la fois

3 novembre 2010
Quand Benchikha court deux lièvres à la fois

La décision du nouvel entraîneur de l’équipe nationale de prendre en main les deux sélections A et A’ en même temps pourrait avoir des conséquences sur les résultats de ces deux dernières.

A moins que la FAF n’applique l’instruction des plus hautes autorités de l’Etat dans les délais, à savoir engager un entraîneur étranger de renom à partir du mois de janvier 2011. En février prochain, les dates de compétition des deux équipes nationales se chevaucheront.

L’équipe nationale A doit affronter son homologue de Tunisie le 9 février prochain. Ce match est important dans la mesure où il servira à préparer la double confrontation contre le Maroc pour le compte des éliminatoires de la CAN-2012. Cette double confrontation s’annonce décisive pour les Algériens qui seront fixés de manière définitive sur leur qualification à la prochaine CAN. En même temps, l’équipe nationale A’ participera à la phase finale du championnat d’Afrique des nations (CHAN) prévu au Soudan du 4 au 24 février. Bien avant le CHAN, Benchikha devrait intensifier les stages de l’équipe A’ et organiser un stage précompétitif. Or cette période coïncidera avec le match amical contre la Tunisie. A la date de ce match amical, l’équipe A’ sera déjà en compétition au Soudan.

A la FAF et même au sein du staff technique, on refuse de commenter ouvertement ce chevauchement dans les dates. Toutefois, on estime que Benchilkha a sélectionné davantage de joueurs locaux issus de l’équipe A’ pour le match contre le Luxembourg (17 novembre) afin de mieux préparer cette équipe dont l’échéance (CHAN) est proche. Il est certain que le match amical de l’équipe A contre la Tunisie (9 février) se jouera exclusivement avec les professionnels dans la mesure où les locaux seront au CHAN. La FAF ayant exigé de Benchikha d’atteindre les demi-finales du CHAN, il préparera cette échéance avec les meilleurs joueurs. Il faut aussi rappeler que Benchikha avait exigé de rester à la tête de l’équipe A’ lorsqu’il avait succédé à Rabah Saâdane. Il tenait à « prouver  » avec les joueurs issus du championnat d’Algérie que « les locaux (joueurs et entraîneurs) sont également capables du meilleur ». En ce sens, Benchikha ne ratera en aucun cas le CHAN-2011. Cette conviction de Benchikha a été consolidée quand les pouvoirs publics ont instruit la FAF d’engager un entraîneur étranger, ce qui laisse supposer que la venue d’un technicien étranger de renom reste toujours d’actualité.

Kamel Mohamed

Tags: Equipe nationale FAF CAN 2012 Abdelhak Benchikha

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir