lundi 23 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Saâdane : Prêt à reprendre du service, mais pas en Algérie

29 octobre 2010
Saâdane : Prêt à reprendre du service, mais pas en (...)

L’ancien entraîneur de l’Equipe nationale, Rabah Saâdane, a déclaré qu’il reviendra sur les trains mais pas en Algérie. Saâdane qui confie « se reposer pour le moment », ne compte pas arrêter sa carrière d’entraîneur.

« Je reviendrais sur les terrains de football, mais pas en Algérie ». Autrement dit, on ne reverra plus Saâdane en équipe nationale ou dans un club algérien. Toutefois, il est disposé à exercer son métier à l’étranger. Dans la foulée, il a démenti les informations faisant état de ses contacts avec un club saoudien. « Il n’y a rien d’officiel », a-t-il dit. L’ancien coach de l’Equipe nationale mondialiste en 1986 et 2010, a également confié qu’il était intéressé par la direction technique nationale (DTN). Il a fait savoir qu’il comptait prendre la DTN juste après le Mondial sud-africain. Or, la FAF qui était sans DTN depuis des lustres, s’est précipitée pour désigner récemment Fodil Tikanouine à ce poste. Il faut relever que Tikanouine avait en charge les académies de la FAF dont les résultats ne plaident pas en sa faveur, quand on sait que toutes les sélections nationales des jeunes catégories ont été éliminées successivement dès les premiers tours de qualifications aux différentes compétitions africaines. Et Saâdane qui a la volonté et l’ambition de prendre la DTN, n’occupera pas ce poste. Compte tenu de son bagage et de sa spécialité en méthodologie, Saâdane qui a formé plusieurs générations d’entraîneurs en Algérie, aurait pu faire profiter le football national de son savoir-faire. Il a révélé que le mois « en plus » qu’il avait passé à la tête de l’Equipe nationale après le Mondial, a précipité son départ. A ce propos, Saâdane a affirmé qu’il est parti de l’Equipe nationale « de son propre gré », faisant remarquer toutefois qu’il subissait « beaucoup de pression.

Les choses avaient changé en équipe nationale et il était impossible de continuer  », a-t-il encore révélé. Saâdane s’est également plaint de « la manipulation  » dont il est encore victime. Il a indiqué que ce n’est pas de ses habitudes de critiquer les joueurs ou de casser une équipe qu’il a construite depuis trois années. Dans le même registre, il a précisé que tout ce qui se dit au sujet des joueurs locaux et professionnels relève d’un « faux-débat ». Il a appelé plutôt « à ne pas rater l’opportunité de l’instauration du professionnalisme en Algérie », suggérant que « les clubs consacrent 50% de leur budget à la formation afin de disposer à l’avenir de joueurs au niveau national », a-t-il dit.

Kamel Mohamed

Tags: Algérie Foot Rabah Saâdane

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir