jeudi 19 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Benchikha, un « général » à la tête des Verts

14 septembre 2010
Benchikha, un « général » à la tête des Verts

Après quelques dribbles et tergiversations, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, décide de désigner Abdelhak Benchikha à la tête des Verts jusqu’en 2012.

Toute la presse nationale ou presque avait, il y a si peu, annoncé la désignation d’Abdelhak Benchikha comme le successeur de Rabah Saâdane, au lendemain de la démission de ce dernier, survenue le 4 septembre après le match nul concédé par l’équipe nationale face à la Tanzanie lors de la première journée des éliminatoires de la CAN Orange 2012, avant d’écarter carrément cette possibilité, privilégiant la piste étrangère.

Mais retournement de situation et voilà qu’hier, dans la matinée, la nouvelle tombe sans ambages : Benchikha sera bel et bien le sélectionneur de l’équipe nationale jusqu’en 2012. L’annonce est faite sur la radio nationale et reprise sur plusieurs sites internet avant que la FAF ne le communique officiellement. « Cette nomination répond au souci de la fédération de faire confiance aux techniciens algériens de haut niveau, d’une part, et d’assurer, d’autre part, la stabilité de l’encadrement de l’équipe nationale au moment où celle-ci se trouvait en pleine phase de qualification pour la CAN 2012 », est-il mentionné sur le communiqué de la FAF. Puis d’ajouter : « Benchikha est un cadre qui dispose de tous les diplômes requis par la loi et a accumulé une longue expérience sur le terrain en Algérie et à l’étranger.

Il est également instructeur CAF et FIFA. » Le même communiqué indique que le désormais ex-sélectionneur des A’ et des Olympiques aura pour mission de qualifier l’Algérie à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations 2012 et travaillera avec l’actuel staff technique qui sera renforcé dans la perspective d’améliorer son rendement. Enfin, Abdelhak Benchikha animera demain au Centre des médias du stade du 5-Juillet, à 10h30, une conférence de presse où il reviendra sur les détails de cette désignation à la tête des Verts et sur les grandes lignes de son programme. A 47 ans, Benchikha est l’un des plus jeunes sélectionneurs qu’a connus l’équipe d’Algérie et malgré son manque d’expérience à ce niveau - il n’a eu qu’un court parcours avec la sélection des A’ qu’il a qualifié au CHAN 2011au terme d’une double confrontation face à la Libye -, il a été choisi pour au moins deux raisons : valoriser la compétence locale et assurer une certaine continuité dans le travail réalisé jusqu’à présent par Saâdane et son staff. L’intention de désigner Benchikha à la tête des Verts ne date, il faut le dire, pas d’aujourd’hui. Elle remonte à juin 2009 lorsque la FAF appréhendait la sortie de la sélection face à l’Egypte (à Blida) et la Zambie (à Chililabombwe), avant de lui confier la sélection des A’, après que les coéquipiers de Ziani aient réussi leur tour de force en réussissant une suite de parcours qui les a emmenés en phase finale de la CAN et au Mondial 2010. Pour l’instant, l’ancien coach du Club Africain, club avec lequel il a remporté le championnat de Tunisie et la Coupe de l’UNAF en 2008, gardera son poste de sélectionneur des A’, qu’il conduira en janvier prochain à la seconde édition du Championnat d’Afrique des nations (des joueurs locaux) au Soudan, chose qui lui permettra de garder un œil assidu sur les éléments qui pourraient éventuellement venir renforcer les rangs de l’équipe A.

En attendant, Benchikha dirigera son premier stage, au début du mois d’octobre en France en prévision du match des Verts à Bangui face à la Centrafrique, où il fera connaissance avec les internationaux professionnels et préparera cette seconde sortie décisive pour la suite des événements. Quant à la sélection olympique (U23) que coachait Benchikha, elle a été confiée à Azzedine Aït Djoudi qui aura la lourde tâche de la mener aux J.O. de Londres de 2012.

Avec ces nominations, la FAF met fin à toutes les spéculations surtout autour de la piste du technicien étranger, qui reviendrait trop cher aux pouvoirs publics qui avaient pourtant rassuré Raouraoua sur ce plan.

Tags: Algérie Equipe nationale Rabah Saâdane FAF Abdelhak Benchikha

Source : InfoSoir

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir