lundi 11 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Equipe Nationale : Le choix des joueurs remis en cause

5 septembre 2010

« Certes, nous avons été éliminés au premier tour du Mondial, mais nous avons gagné une équipe d’avenir », ne cessait-on de crier sur tous les toits après le ratage du Mondial 2010. Nous sommes devenus les spécialistes de tromper et duper l’opinion publique.

On s’acharne à nous faire croire que nous avons les meilleurs joueurs de la planète et une équipe capable de tous les exploits. Hélas ! en football, il y a des signes qui ne trompent et que seule la réalité du terrain compte.

Face à la modeste sélection de la Tanzanie, l’équipe nationale a montré ses limites sur le plan offensif et la qualité de jeu. Saâdane a évoqué, pour justifier l’échec, le manque de préparation sur le plan physique, mais il n’a jamais eu le courage de parler de l’indiscipline dans le jeu de certains éléments. Car, qu’on le veuille ou non, certains éléments n’ayant pas les critères requis n’ont rien prouvé dans le haut niveau européen ne font qu’exploiter la crise qui frappe le football national.

Comme quoi, « au pays des aveugles, le borgne est roi ». Pour cette piètre prestation, Rabah Saâdane a sa part de responsabilité après avoir failli à sa mission, notamment dans le choix des joueurs. Certains éléments n’ont pas le niveau technique suffisant pour prétendre jouer en équipe nationale algérienne.

Aussi, Saâdane s’acharne à convoquer des joueurs mal préparés physiquement et psychologiquement alors que, logiquement, chaque poste fait l’objet d’un choix bien réfléchi. L’examen évalue la forme physique mais aussi les dispositions psychologiques. Mbolhi, perturbé par son transfert, a quitté le stage pour aller signer son contrat avant de revenir 48 h avant le match. Etait-il suffisamment concentré sur le match et sur le but tanzanien ? Aussi, nous avons constaté que Saâdane a préféré jouer avec deux récupérateurs, Yebda et Guedioura, face à la modeste équipe de Tanzanie alors que, compte tenu de la valeur de l’adversaire, un de ces deux éléments devrait être sacrifié au profit de Abdoun, car avec Ziani et Boudebouz dans l’animation de jeu, avec ces trois éléments, on aurait eu plus de pouvoir créatif au milieu pour trouver des solutions devant une équipe qui misa surtout sur le surnombre en défense. En somme, au fil des jours et après tant de désillusions, nous sommes devenus médiocres.

Le match contre la Tanzanie est tout simplement une honte sur le plan du résultat et de la manière même. Saâdane, qui n’a pas été épargné par les insultes du public, devra revoir sa copie même s’il doit se passer de certains joueurs, notamment ceux qui n’ont rien prouvé et ceux qui ont tendance à oublier de respecter le public algérien.

Tags: Algérie Equipe nationale CAN 2012 Tanzanie

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir