mercredi 13 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Après le ratage face à la Tanzanie

Rabah Saâdane démissionne

5 septembre 2010
Rabah Saâdane démissionne

Le sélectionneur national Rabah Saâdane a présenté sa medi sa démission au président de la Fédération algérienne de football, M. Mohamed Raouraoua, qui l’a été acceptée. Selon des informations recueillies à la FAF,

le désormais ex-coach de l’EN sera remplacé par un entraîneur étranger. Le président Raouraoua a entamé des contacts avec des entraîneurs depuis un certain temps et il ne reste qu’à finaliser avec l’entraîneur choisi.

L’événement, car c’en est un, ne surprend pas outre mesure. Le départ de Saâdane de la barre technique des Verts intervient quelques heures seulement après la piètre performance de la sélection nationale devant une très modeste équipe tanzanienne (1-1). Mais, plus que la prestation tout à fait décevante au vu de la production des Verts vendredi soir au stade Tchaker de Blida, c’est en fait une succession de contre-performances qui a sonné le glas de la présence de Rabah Saâdane à la tête de la sélection nationale. La sortie devant la Tanzanie était pour ainsi dire un coupe-gorge pour Saâdane : dans le cas d’un mauvais résultat, il y laisserait sa tête. C’est ce qui s’est passé en réalité, mais le départ précipité est à rechercher dans cette traversée du désert des camarades de Ziani depuis pratiquement leur qualification en Coupe du monde face à l’Egypte. La tête de Saâdane était ainsi mise sur le billot depuis la fin de la Coupe d’Afrique des nations.

En Angola, l’équipe nationale a été ballotée, méconnaissable, et a reçu deux belles raclées face au modeste Malawi (3-0) et l’Egypte en quart de finale (4-0). Et, ce qui était devenu un mal incurable de cette équipe qui, visiblement, vivait nettement au-dessus de sa réelle valeur technique, c’est son incroyable inefficacité offensive. Depuis les trois buts en CAN 2010 face à la Côte d’Ivoire, les Verts n’ont pratiquement inscrit que deux buts, même avec l’épisode frustrant de la Coupe du monde : un en amical face aux EAU et un autre face… à la Tanzanie vendredi. Mais, plus que l’inefficacité de l’équipe devant les buts adverses, avec des joueurs qui visiblement ne sont pas au top de leur réputation de capés, ce sont les choix tactiques de l’entraîneur qui ont été publiquement décriés.

Se sentant sur un siège éjectable juste après le match face aux Tanzaniens, Saâdane a déclaré à la presse que « je ne m’accroche pas à mon poste. Loin de là, et vous pouvez être sûrs que si je suis resté, c’est dans l’intérêt de l’équipe nationale.  » Et, s’il était sûr d’être le problème en équipe nationale, « il serait parti depuis longtemps », avait-il précisé à la presse nationale. Les propos de Saâdane faisaient suite à des insultes proférées par des supporters en colère, juste après le but de la Tanzanie. Mais, plus que cela, c’est une réaction tout à fait normale du coach, après une série de mauvais résultats, comme une guigne qui collait à la peau de cette équipe nationale devenue subitement le porte-étendard politique de l’Algérie. Et, quand la marmite boue, et sans soupape de sécurité, elle explose. C’est ce qui s’est produit en fait avec cette démission qui, paradoxalement, ne résout pas pour le moment le problème de l’équipe nationale. Même si, au sortir de la Coupe du monde, des voix s’étaient élevées pour changer de coach et de tactique de jeu.

En fait, la mauvaise prestation des Algériens en Coupe du monde était restée en travers de la gorge de beaucoup de spécialistes, mais surtout de milieux hostiles à la tactique de jeu, ainsi que le choix des joueurs, prônée par Saâdane. Héros d’un jour, malheureux toujours  ? C’est en quelque sorte ce destin funeste qui poursuit cet exdéfenseur central. Au lendemain de la participation à la Coupe du monde en 1986 au Mexique, où il avait conduit l’équipe nationale, il avait démissionné, et avait failli même être lynché. En 2004, il accepte de mener la sélection nationale à la CAN en Tunisie, et réussit à qualifier l’équipe au dernier carré. Il quitte le bateau, qui était en pleine vitesse de croisière. Et, en octobre 2007, il est encore rappelé à la barre technique des Verts qu’il qualifie, malgré le pessimisme ambiant, à la CAN et à la Coupe du monde 2010. Aura-t-il été trahi par ses choix tactiques ? Par son casting de joueurs qui ne font plus l’unanimité, même au sein de leur club ? Pour les mois à venir, et avant la prochaine rencontre des Verts, il faut tirer les leçons qui s’imposent. Et vite, pour ne pas être évincés de la CAN 2012.

Tags: Algérie Equipe nationale Rabah Saâdane CAN 2012 Tanzanie

Source : Le Quotidien d'Oran

5 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

6 commentaires

  • Rabah Saâdane démissionne par karim 5 septembre 2010 04:23

    SAADANE est un trés bon éducateur formateur , il a fait osature de l’équipe nationale mais il a montrer ses limites , coté tactique comme coté coatching franchement est limiter , il ne sait pas lire le match , aucune tactique ,franchement avec une géneration pareille de ziani, yabda , meghni et les autres on peut gagner la coupe d’afrique au minimum deux fois et chaque fois SAADANE nous declare entrain de former une équipe , exemple hasan chahata a gagner la coupe d’afrique 3 fois avec une seule génération comme mme on a besoin d’un gagnant avec SAADANE on former l’équipe nationale en deux occasion 1986 , 2010 mais on a aucun titre avec SAADANE et a la fin MERCI SAADANE et reste comme directeur technique qui oriente et donne ses conseils

    Répondre à ce message

  • Rabah Saâdane démissionne par karim 5 septembre 2010 04:24

    MERCI MONSIEUR SAADANE

    Répondre à ce message

  • Rabah Saâdane démissionne par Kool 5 septembre 2010 18:43

    Le pb de Qaadane c’est qu’il ne connait rien en tactique offensive.
    Il devait jouer 4-3-3 au lieu de 4-4-2 face à la tanzanie.
    Puisque Qaadane est parti, d’autres joueurs doivent le suivre.
    J’espère que son successeur ne va pas ignorer les vrais joeurs Algériens (qui sont nés en Algérie).
    Bonne chance pour la suite...

    Répondre à ce message

    • Rabah Saâdane démissionne 6 septembre 2010 15:01, par brixes

      L’espoir que Saadane a redonné à cette Algérie,meurtrie, oublieé,ostraciseé ,dont les enfants ne pensent qu ’à fuir,s’est transformé en malédiction.
      "EL djich ecchaab,houriate el djana...maak ya saadane".des yous-yous des 4 coins de la planéte saluérent Rabah saadane.Grace à lui , L ’Algerie de Boutef, trona, sur le monde arabo-musulman, qu ’elle représenta ,en Afrique du SUD...Non ,cette marieé est trop belle pour durer...
      Dans un pays miné par toutes les régressions(culturelles, morales,educatiwes...)ou seules les mosqueés, les casernes...et l équipe "nationale"rryhment l ’existence,Saadane était condamné à etre le grand dispensateur du bonheur...
      Il a su forger une équipe dont seuls deux ou trois joueurs,font partie de clubs potables..ou ils ne sont pas des titulaires en puissance...
      Alors place Aux mercenaires !!!!ou au mieux aux consultants d’el jazira , el arabiaa etc.. ;

      Répondre à ce message

  • Rabah Saâdane démissionne par Bensalah 5 septembre 2010 19:01

    Saadane n’est pas seul dans cette situation ! les membres de cette FAF et son président ont aussi leur part de responsabilité !

    Répondre à ce message

  • Rabah Saâdane démissionne par mo 5 septembre 2010 23:13

    il est temps que les hauts responsables du sport (football) comprennent qul faut un entraineur etranger connue par ses experiences et ses exploits, notre football na pas evoluer au contraire il a bcp regresser ,prenons exemple des pays africains il y a 10 ou 15 ans il ne savait pas jouer au foot maintenant ils ont bcp appris . bonne chance a notre equipe et vive l algerie.

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir