mardi 22 août 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Algérie - Tanzanie : L’attaque, ce maillon faible

4 septembre 2010

Dans un stade Tchaker archicomble tout acquis pour les Verts, l’équipe nationale de football a été te nue en échec par son homologue de la Tanzanie pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2012 (groupe D).

Mais que retenir vraiment de ce match sinon l’inefficacité habituelle de la ligne offensive et les deux points importants, perdus à domicile, qu’il faudra désormais aller chercher ailleurs.

Et pourtant, les coéquipiers de Karim Ziani connaissaient bien la mission qui les attendait : il fallait gagner afin d’entamer ces qualifications avec un moral au beau fixe, mais aussi essayer de mettre le maximum de buts afin d’éviter les calculs lors du décompte final. Ne dit-on pas que dominer n’est pas gagner ? En tous les cas, ce sont les joueurs de l’EN qui l’ont vérifié à leurs dépens. Dos au mur, ils n’ont pas réussi à se redresser à la faveur d’une prestation contestable, marquée par une incroyable incapacité des deux attaquants Ziaya et Djebbour à se mettre en évidence face à un adversaire annoncé pourtant comme modeste. Soucieux absolument d’éviter les erreurs commises lors de la dernière joute amicale face au Gabon (1- 2), les Verts ont, en effet, tout mis en oeuvre pour remporter ce match. Mais il fallait s’attendre à un match difficile, car la Tanzanie ne s’est pas déplacée en Algérie pour faire du tourisme.

Comme prévu, le sélectionneur national a aligné une composante portée vers l’offensive. C’était attendu comme dispositif.
Avec quatre défenseurs, deux récupérateurs, deux animateurs de jeu très offensifs et deux attaquants. Ainsi, l’Algérie s’est procurée pas mal d’occasions de buts, sans pour autant parvenir à plier la rencontre en sa faveur. L’adversaire n’était certes pas un foudre de guerre, mais nos joueurs devraient montrer un maximum de concentration et de rigueur pour matérialiser tout cela sur le terrain, ce qui n’était pas le cas. Quoi qu’il en soit, le statut de favori peut être lourd à porter mais peut aussi permettre aux Verts de se rappeler qu’ils peuvent réaliser de belles choses, s’ils s’en donnent les moyens, et qu’une qualification pour la prochaine CAN 2012 est envisageable à la condition de réussir un parcours remarquable à la maison, tout en s’efforçant de bien réagir à l’extérieur.

Tags: Algérie Equipe nationale CAN 2012 Match Tanzanie

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir