vendredi 18 août 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Algérie 1 - Tanzanie 1 : Ratage sur toute la ligne

4 septembre 2010
Algérie 1 - Tanzanie 1 : Ratage sur toute la ligne

Que peut-on dire de cette première sortie officielle de notre équipe nationale après le Mondial-2010, si ce n’est que les Verts sont passés à côté de la plaque hier face à la Tanzanie en perdant deux précieux points qui vaudront leur pesant d’or lors du décompte final dans ce groupe D des éliminatoires de la CAN-2012 qui comprend un sérieux concurrent, le Maroc ?

Pour résumer le tout, rien n’a marché dans cette équipe auteur d’un ratage sur toute la ligne. Dans un stade Mustapha Tchaker archicomble, ce qui nous rappelait la bonne épopée des Verts dans un passé récent et plus précisément lors des éliminatoires combinées Mondial et CAN-2010 où les camarades de Madjid Bougherra avaient écrit l’une des plus pages du football national avec cette qualification au Mondial sud-africain et ce après une période de disette qui aura duré vingtquatre années, les Verts à la recherche coûte que coûte de la victoire se sont cassés les dents face à un adversaire qui était loin d’être un foudre de guerre.

En retrouvant ce stade mythique le temps d’une soirée ramadanesque, les protégés de Rabah Saâdane qui ne juraient que par la victoire et ce pour effacer des mémoires ce match amical perdu il y a quelques jours face au Gabon au stade du 5-Juillet avec toute cette polémique qui s’en est suivie quant à l’état de forme de nos capés, ont été décevants à l’image de cette ligne d’attaque qui reste le maillon faible. L’équipe nationale qui devait se réconcilier avec son public qui n’a pas ménagé son soutien durant toute cette rencontre, malgré une domination stérile fut piégée par un but assassin signé à la demi-heure de jeu par Idrissa Redajbou sur coup franc où la responsabilité est engagée entre le keeper Mbolhi et son mur.

Les Verts qui ratèrent de nettes occasions de scorer arrivèrent à leur fin en égalisant à la 45’ sur un tir puissant de Guedioura. Ce but qui devait être un stimulant sur le plan psychologique pour les nôtres n’a pas eu l’effet escompté en seconde période où les protégés de Saâdane ne purent jamais trouver la solution et ce jusqu’au coup de sifflet final du referee et ce malgré l’incorporation de Abdoun et Amri Chadli.

A chaud

Rafik Halliche : « Ce n’est qu’un faux-pas et cela fait partie du football. Je suis persuadé que nous allons nous racheter lors des prochains matches car nous disposons d’un bon groupe. Rien n’est encore perdu. Je reste optimiste ».

Hacen Yebda : « Nous avons raté beaucoup d’occasions devant une équipe prenable. C’est une contre-performance pour nous dans la mesure où nous aurions pu gagner ce soir. Toutefois, je promets à ce merveilleux public que nous allons nous racheter ».

Madjid Bougherra : « J’estime que les Tanzaniens ont été plus lucides. Ils se sont bien défendus. De notre côté, nous avons exercé un pressing soutenu, mais il manquait cette dernière touche. Nous avons raté trop d’occasions. Il reste encore beaucoup de travail devant nous. Nous sommes condamnés à récupérer ces deux points de perdus lors des prochains matches ».

Comment ils ont joué

• Mbolhi : n’a pas touché assez de ballons mais il dut s’incliner sur un coup franc dont il a une part de responsabilité avec les défenseurs ayant fait le mur.

• Bougherra : n’a pas eu assez de travail sur le plan défensif tant les Tanzaniens nous ont paru visiblement limités techniquement et trop naïfs. Il tenta quelques montées pour prêter main forte en attaque mais sans résultat.

• Halliche : le nouveau sociétaire de Fulham s’est bien acquitté de ses tâches défensives dans les rares incursions des Tanzaniens. Blessé, il a été remplacé par Medjani.

• Ghezzal : dans un poste inhabituel d’arrière droit, il a effectué quelques appels de balle et tenté quelques retraits mais sans résultat. En seconde mi-temps, il n’a été d’aucune utilité sur le plan offensif.

• Belhadj : comme à son habitude, il s’est distingué en première mi-temps par une indiscipline de jeu caractérisée. Ses corners et ses coups francs n’apportèrent aucun résultat. Ensuite, il abusa de longues balles aériennes en deuxième période et parfois exagéra par ses temporisations.

• Yebda : visiblement mal au point physiquement, le nouveau sociétaire de Naples a éprouvé quelques difficultés à organiser le jeu.

• Guedioura : dans la construction de jeu, Guedioura n’a pas tenu le rôle qu’on attendait de lui, mais il a eu quand même le mérite d’égaliser dans un moment très crucial, redonnant ainsi confiance à ses partenaires.

• Ziani : a tendance à trop garder le ballon, ce qui contribua au repli défensif des Tanzaniens. Même s’il a tenté quelques trucs, Ziani n’a pas été le meneur de jeu qu’on attendait.

• Boudebouz : n’a pas réussi à mettre sa technique individuelle au service de son équipe. Il fut d’ailleurs remplacé par Abdoun à la 69’.

• Djebbour : a de nouveau prouvé ses limites et sa complémentarité avec Ziaya fut vouée à l’échec. Il a raté tout ce qu’il a entrepris.

• Ziaya : a raté des buts tout faits par manque de concentration dans le dernier geste dans la surface de vérité. L’ex-attaquant de l’ESS n’a pas du tout trouvé ses repères.

• Abdoun : incorporé à la 69’ mais en position d’ailier gauche, alors qu’il aurait été plus utile dans l’animation de jeu devant une équipe tanzanienne qui refusa de se découvrir.

• Medjani : a joué plus de quarante minutes, mais ne s’est pas aventuré pour créer le surnombre.

Tags: Algérie Equipe nationale CAN 2012 Match Tanzanie

Source : Le Quotidien d'Oran

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir