samedi 21 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Algérie - Tanzanie, demain soir : A l’attaque toute

2 septembre 2010
Algérie - Tanzanie, demain soir : A l'attaque toute

En entamant une nouvelle aventure africaine, les Verts n’ont d’autre choix que passer à l’offensive pour espérer être au rendez-vous de 2012.

Une toute autre voie ne ferait qu’accentuer le doute dans lequel est plongée l’EN, frappée de stérilité offensive qui frise la malédiction.

Ça y est, c’est reparti ! Les Verts s’apprêtent à ouvrir une nouvelle page, celle, cette fois-ci, des éliminatoires de la CAN Orange 2012, qu’abriteront conjointement le Gabon et la Guinée équatoriale. Pour ce faire, l’équipe nationale algérienne devra sortir indemne de son groupe D, composé du Maroc, de la République Centrafricaine et de la Tanzanie, et c’est contre ce dernier adversaire que les choses sérieuses débuteront pour une équipe qui a vécu des hauts et des bas depuis le début de l’année 2010.

Après leur brillante double qualification à la CAN en Angola et au Mondial sud-africain, acquise à Omdurman face à l’Egypte (1 à 0), les Verts ont terminé quatrièmes à la CAN en livrant leur meilleur match depuis le début de l’année, face à la Côte d’Ivoire en quart de finale (3 à 2) avant de tomber dans leurs petits souliers, enchaînant deux revers en amical (Serbie et Eire sur le même score de 0 à 3) et une petite victoire (1 à 0) contre les Emirats arabes unis juste avant le Mondial. En Afrique du Sud, les Fennecs ont laissé tout le monde sur sa faim en quittant la compétition avec zéro but marqué et un point glané contre l’Angleterre (0 à 0).

Il y a un peu plus de trois semaines, les hommes de Rabah Saâdane, reconduit entretemps à la tête de la sélection pour encore deux ans, ont sombré devant une sélection gabonaise loin d’être un foudre de guerre (1 à 2) lors d’un match de préparation, ce qui a fait naître d’énormes inquiétudes au sujet de cette équipe qui joue mal et qui a un gros problème de rentabilité offensive.

Demain, les Verts seront de retour dans un stade qui leur a porté chance pour un nouveau challenge et un triple enjeu : gagner, plaire et honorer leur statut de mondialistes, de surcroît favoris de leur groupe où seul le Maroc, en reconstruction, s’avère être un véritable concurrent.

Face à la Tanzanie, qui reste un modeste client (111e au classement FIFA), la sélection nationale ne sera pas dans la même configuration ni dans le même contexte des éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial 2010. Elle devra, en effet, jouer plus décontracté, afficher une aisance, une maîtrise et un esprit conquérant, acquis tout au long de ces derniers mois.

Non seulement, la victoire tout à fait dans les cordes des Verts est impérative mais la manière doit y être aussi. Certes, cette rencontre survient en début de saison et les joueurs ne sont pas tous au top physiquement ou sur le plan de la préparation, comme l’a si bien rappelé le sélectionneur national, mais cela ne devrait pas représenter pour eux un sérieux handicap pour engranger les trois points et essayer de soigner éventuellement un goal-average qui aura son poids dans le décompte final.
Pour réussir cette performance, le staff technique a convoqué 22 joueurs, dont un, Foued Kadir, a déclaré forfait pour cause de blessure, au même titre que Medhi Lacen, de retour de blessure, et du capitaine Anthar Yahia, suspendu pour le match de demain.

La préparation

Les Verts très concentrés l En stage depuis dimanche soir, les Verts se sont entraînés à quatre reprises, mais ce n’est qu’hier que l’effectif a été au grand complet après le retour du gardien Raïs Mbolhi, autorisé à s’absenter 48 heures pour aller parapher son contrat au profit de son nouveau club, le CSKA Sofia. Pour leur part, les autres internationaux ont montré une grande disponibilité et une forte détermination à l’entraînement et lors des séances consacrées essentiellement à la mise en place des dispositifs tactiques, notamment l’animation offensive qui demeure le problème de la sélection depuis plusieurs mois. Le mot d’ordre est : « A l’attaque toute ! » Où les Djebbour, Ghezzal, Ziaya, mais aussi Ziani, Boudebouz et éventuellement Matmour (qui était en soins) seront très sollicités pour passer la muraille, secouer les filets tanzaniens et enflammer, par la même occasion, les tribunes de Tachker qui seront pleines à ras-bord.

L’adversaire

Les Taïfa Stars décontractés et déterminés l Forte d’une trentaine de personnes dont 19 joueurs, les membres du staff technique, médical et administratif, la délégation tanzanienne est arrivée mercredi en fin de matinée à Alger en vue du match Algérie-Tanzanie, prévu demain au stade Mustapha-Tchaker de Blida, comptant pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2012. Les Taifa Stars se sont entraînés, hier, au stade de Rouiba où une zone mixte a été organisée pour les représentants de la presse. Ce soir, les hommes du Danois Jan Poulsen effectueront leur dernière séance d’entraînement sur la pelouse du stade Tchaker, lieu de la confrontation. Dès son arrivée à Alger, le sélectionneur Jan Poulsen a affirmé que ses joueurs « feront le maximum » pour réaliser une grande prestation face à l’Algérie. « Même si le match s’annonce difficile, nous sommes confiants et envisageons même de ramener un point, voire trois », a déclaré le coach danois des Taifa Stars. « Sur le terrain, tout est possible. Nous sommes là pour poser le plus de problèmes possibles à l’équipe algérienne qui reste tout de même un gros calibre », a-t-il ajouté, expliquant que « tous les entraîneurs et toutes les sélections cherchent à bien entamer les qualifications » pour la CAN-2012. Pour Poulsen, les Tanzaniens vont évoluer « sans pression et libérés », à l’opposé de l’équipe algérienne qui aura la pression sur le dos, en évoluant devant son public.

L’Algérie est un « mondialiste qui dispose, cependant, de bons joueurs expérimentés évoluant dans les championnats européens », capables eux aussi de s’illustrer, selon le coach danois dont la mission est de monter une équipe compétitive et de jouer aux trouble-fêtes devant les deux géants du Maghreb que sont l’Algérie et le Maroc.

Le renfort

3 joueurs tanzaniens évoluent à l’étranger : Pour le match du 3 septembre, le sélectionneur de la Tanzanie a retenu 20 joueurs dont trois éléments évoluant à l’étranger:Henry Joseph (Kongsivinger Il, Norvège), Nizar Khalfan (Vancouver White Caps, Canada) et Danny Mrwanda (Vietnam). Le coach s’est distingué en écartant pas moins de sept joueurs cadres dont l’attaquant Jeryson Tegete. Outre Jeryson Tegete, le coach tanzanien s’est séparé pour des raisons techniques et pour blessures de Uhuru Seleman, Abdulhalim Humud, Kelvin Yondani, Juma Jabu, Athuman Chuji Idd et Juma Kaseja. « Il est de mon devoir de choisir ceux que je crois qu’ils sont les meilleures. Cela n’a pas été facile pour moi de leur dire qu’ils n’effectueront pas avec nous le déplacement en Algérie », s’est-il justifié. La Tanzanie a effectué hier mercredi à 22h son premier galop d’entraînement au stade de Rouiba. Ce soir à l’heure du match (22h), l’équipe s’entraînera sur la pelouse du stade Mustapha-Tchaker.

L’historique

L’Algérie domine la Tanzanie : L’équipe nationale algérienne de football livrera vendredi au stade Tchaker de Blida, sa 5e rencontre dont la 4e officielle, face à son homologue tanzanienne. Le bilan de la confrontation algéro-tanzanienne est nettement à l’avantage des Verts qui mènent par 3 victoires à 1. La première confrontation entre les deux pays avait eu lieu en 1973, lors des Jeux africains de Dakar, qui avait vu les protégés du duo Sellal-El Kenz, l’emporter par 4 à 2, mi-temps (1-0). C’est l’ancienne star du PSG, Mustapha Dahleb, auteur d’un doublé (29’ s.pen, 56’), tout comme l’ex-goleador de la JS Kabylie Rachid Dali (65’, 78’) qui avaient inscrit les quatre buts algériens, contre deux buts des Tanzaniens Gobon (63) et Abderrahmane (83).

Les deux équipes se sont retrouvées en 1995, soit 22 ans plus tard, pour le compte des éliminatoires de la CAN-1996 avec une victoire pour chaque formation sur un score identique de (2-1), et qui avait vu le onze algérien se qualifier, au niveau de sa poule, pour la phase finale organisée en Afrique du Sud. Le dernier match ayant opposé l’Algérie à la Tanzanie il y a 12 ans (4 octobre 1997) à Dar Essalam, était le premier à caractère amical. Il s’était terminé en faveur des Verts grâce à un but d’un autre Dahleb, à savoir Ali, l’attaquant de charme du WA Tlemcen.

8 janvier 1973 à Lagos (Jeux Africains) :
Algérie - Tanzanie 4-2
Buts : Algérie : Mustapha Dahleb (29’, 56’), Rachid Dali (65’, 78’)
Tanzanie : Gobon (63’), Abderrahmane (83’)

21 janvier 1995 à Dar Essalam (Eliminatoires CAN 1996)
Tanzanie - Algérie 2-1
Buts : Algérie : Kamel Kaci-Said (13’)
Tanzanie : Jima Bakari (37’, 66’)

30 juillet 1995 à Alger (Eliminatoires CAN 1996)
Algérie - Tanzanie 2-1
Buts : Algérie : Marcha (csc. 30’), Rezki Amrouche (60’)
Tanzanie : Hossem (21’)

4 octobre 1997 à Dar Essalam (amical) :
Tanzanie - Algérie 0-1
But : Algérie : Ali Dahleb (71’).

Tags: Algérie Foot Equipe nationale CAN 2012 Match Tanzanie

Source : InfoSoir

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir