jeudi 19 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Al-Ahly 1 - JSK 1 : Une qualification historique aux demi-finales

30 août 2010
Al-Ahly 1 - JSK 1 : Une qualification historique aux (...)

La JS Kabylie a réussi le dou ble exploit de damer le pion au Ahly du Caire (1-1) dans son antre et devenir ainsi la première équipe algérienne à se qualifier aux demi-finales de la Ligue des champions d’Afrique des clubs, nouvelle version.

Les Algériens auront démenti tout ce qui a été prétendu par les Egyptiens qui voyaient en leur Ahly faire une bouchée de la JSK au Caire. En mauvais perdants, les Cairotes avaient justifié leur défaite à Tizi Ouzou, il y a deux semaines, par la forte pression du public et les pseudo-mauvaises conditions d’organisation. Mais les camarades de Tedjar ont donné une leçon de réalisme et de pragmatisme à des Egyptiens réputés pour leur art du palabre, de la contestation mais aussi de l’entretien de la polémique.

Sur le terrain, l’équipe de Hannachi a démontré aux supporters déchaînés du Cairo Stadium qu’un match de football se joue à 11 contre 11. Sur ce plan, la JSK a surclassé le Ahly en aller et retour sans parler de sa victoire contre Ismaily en Egypte, au début de cette compétition. En somme, la JSK aura infligé aux Egyptiens une autre leçon de réalisme et de sportivité. Ces derniers qui appellent leur Ahly « le champion d’Afrique » sont tombés de très haut, contre une équipe qui aura fait honneur au football algérien. Les joueurs de la JSK se sont distingués par leur comportement sur et en dehors du terrain. Dans leurs déclarations à la presse, ils ont évité les propos diffamatoires se limitant à placer ce match dans son cadre sportif.

Un comportement qui n’a rien à voir avec ceux des Egyptiens qui avaient carrément agressé l’arbitre assistant lors du match aller à Tizi Ouzou, tentant alors de semer la pagaille et transformer un match de football en une partie de combat. Bien avant la rencontre, le président de la JSK, en homme averti, a mis en garde ses joueurs quant aux provocations des Egyptiens. Pour Mohand Cherif Hannachi, ses joueurs ont été « héroïques et méritent amplement la qualification ». Le président de la JSK a reconnu que « le match a été difficile et que l’arbitre a avantagé les Egyptiens ». L’entraîneur Alain Geiger a tenu le même langage, estimant que son équipe « aurait pu battre le Ahly n’était-ce le mauvais arbitrage, lequel a non seulement privé la JSK de deux penalties, mais il a expulsé le joueur Yahia Cherif ».

Qu’à cela ne tienne, la JSK a refait vivre aux Egyptiens l’épopée d’Oumdermane (Soudan), et mieux encore cette fois-ci chez eux. Elle confirme ainsi l’ascendant pris par le football algérien, avec ses joueurs émigrés ou locaux, sur le football égyptien, sachant que l’ossature de l’équipe nationale d’Egypte provient d’Al Ahly. Les lions du Djurdjura sont désormais sur le toit des pyramides.

Tags: Algérie Égypte Ligue des Champions d’Afrique JSK Match Al-Ahly

Source : Le Quotidien d'Oran

8 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

8 commentaires


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir