mercredi 23 août 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Ligue des champions d’Afrique

L’Entente de Sétif se relance

29 août 2010
L'Entente de Sétif se relance

Contrairement au match aller, l’Entente de Sétif a fait preuve de réalisme vendredi soir au stade du 8-Mai 1945, face au représentant zimbabwéen du FC Dynamos, lors de la quatrième journée de la phase de poules de la ligue des champions d’Afrique (Groupe A).

Les Sétifiens, qui n’avaient pas droit à l’erreur, se sont largement imposés devant un adversaire qui a vendu chèrement sa peau avant de s’incliner à trois reprises. Les buts de la rencontre ont été l’oeuvre de Feham Bouazza (33’ et 74’) et de Ghazali (77’). Il va sans dire que ce précieux succès, le premier de l’ESS dans cette compétition, offre le droit aux camarades de Hadj Aïssa de rester en course pour la qualification aux demi-finales, même si leur mission demeure encore difficile.

Mais les joueurs de l’Entente ont toujours tenu promesse et peuvent encore réaliser l’exploit d’atteindre le carré d’as. Cette volonté et ce moral à toute épreuve ne sont pas passés inaperçus avant-hier, lorsque les gars du nouvel entraîneur Gianni Solinas se sont courageusement démenés pour remporter cette victoire, à l’image d’un Hachoud très remuant sur le flanc droit, d’un Djabou, impressionnant et d’un Feham Bouazza des grands jours.

Tenant absolument à acculer très tôt leurs adversaires dans leur périmètre et les priver de ballon, les locaux ont pris très tôt les choses en mains. C’est le transfuge du CABBA, Abderrahmane Hachoud qui donna la première alerte (2’), avec un tir puissant difficilement capté par le gardien Washington Arubi. Prenant progressivement la maîtrise du match, les Sétifiens ont même raté plusieurs occasions, n’était la précipitation de Djalit (20’) et de Hadj Aïssa (28’). Subissant le match, les Zimbabwéens ont fini par céder à la 33’ sur une balle arrêtée, imparablement bottée par Feham Bouazza qui a sonné la révolte de ses coéquipiers, heureux de rejoindre les vestiaires avec un but d’avance. En début de seconde période, les hommes d’Elvis Chiweshe sont revenus avec de meilleures intentions, heureusement pour les Sétifiens, le but de Benjamin Marere fut annulé pour une position de hors-jeu. Et pourtant, sur le contre, Djabou avait la balle du « break » au bout des pieds en se présentant seul face au gardien adverse.

L’entrée en jeu de Francis Ambane donnera plus d’assise au milieu de terrain sétifien et c’est en toute logique que Feham Bouazza, encore lui, réussit à aggraver la marque en adressant un superbe tir enveloppé en pleine lucarne sur lequel le keeper Arubi ne pouvait absolument rien, avant que Youcef Ghazali ne parvienne à clore le festival de buts sur un contre rapide mené par Abdelmoumene Djabou. C’est en somme une bonne opération pour le représentant algérien qui s’est hissé à la 3e place avec 4 points, devant son adversaire du jour qui ferme la marche avec 3 points. Les deux derniers matches devant l’ES Tunis, chez elle, puis face au TP Mazembe, au stade du 8- Mai 1945 sont déterminants et les Sétifiens savent désormais ce qui leur reste à faire.

Tags: Algérie Foot Ligue des Champions d’Afrique ES SÉTIF

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir