vendredi 18 août 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Aujourd’hui JSK - Ahly du Caire : Pour prendre option

15 août 2010

Les dirigeants de la JSK n’ont guère chômé ces dernières semaines. Et comment pourraient-ils observer une quelconque halte avec l’enchaînement des rencontres comptant pour la Ligue des champions d’Afrique ? Après les deux victoires acquises face au club égyptien El Ismaïly et du Nigéria Hertland,

les protégés du président Hannachi veulent battre Ahly du Caire, la formation qui a été considérée comme celle du siècle du continent africain après ses nombreuses conquêtes.

Ce club recèle actuellement en son sein la bagatelle de huit internationaux. Cependant, le onze cairote n’a pas entamé la compétition comme escompté. Du coup, les Egyptiens doivent se contenter - pour le moment du moins - du statut de challenger de la JSK, en tête de ce « groupe de la mort ». Ce soir, à Tizi Ouzou, le choc JSK-Ahly a des allures de véritable finale avant la lettre. Des deux côtés, et en dépit de l’importance de cette affiche, on s’efforce de « dédramatiser  » le résultat, quel qu’il soit. Dans le camp kabyle, l’objectif est bien sûr de rafler les trois points, mais même un nul serait considéré comme un bon résultat, Ahly restant à distance. Les Egyptiens tiennent, à peu de choses près, le même raisonnement, et clament haut et fort, qu’après le choc de Tizi Ouzou, il restera encore trois matches qu’ils espèrent bien négocier. Il faut reconnaître que Ahly est une équipe homogène et complète dans toutes ses lignes. Les observateurs mettent l’accent sur sa faculté à ramener de bons résultats de l’extérieur, grâce à l’énorme expérience de ses internationaux. Par rapport au Ahly, la JSK paraît inexpérimentée. Et pourtant, les hommes du duo Geiger-Bouhelal ont réalisé deux belles prestations face à des adversaires pleins de maturité. Si les camarades de Tedjar parviennent à conserver cette dynamique, on risque d’assister à un débat de très haut niveau. Le staff technique des « canaris » a tout fait pour mettre tous les atouts du côté des joueurs. L’accent a été mis sur le volet tactique, un domaine où les Egyptiens excellent, comme chacun sait.

Car, sur les plans de la volonté et de la motivation, les deux entraîneurs savent qu’elles sont déjà acquises. Il reste à savoir comment sera gérée la pression qui est montée d’un cran ces derniers jours. Cela étant, il n’y a pas de raison que le tandem technique chamboule une équipe-type qui tourne à plein régime après la préparation effectuée au Maroc et en France. Le seul changement qui sera effectué sera la non titularisation de l’attaquant Hamiti, pour cause du malheureux accident de voiture et de ses conséquences. Pour pallier cette absence, deux joueurs se tiennent prêts. Il s’agit de Yalaoui et de Azuka. L’ex L’exwidadi piaffe d’impatience et aimerait avoir l’occasion de montrer son savoir- faire. Souvent victime de la réglementation en cours dans le championnat national, le Nigérian, semble- t-il, tient la corde par rapport à Yalaoui, et devrait être aligné aux côtés du remuant Aoudia.

Etant donné l’importance de ce match et de son résultat, on devrait assister à un duel tactique entre les entraîneurs des deux équipes. Le contexte, il est vrai, paraît favorable à la JSK, car les Egyptiens, de par leur position de dauphins, seront contraints d’attaquer. Sur le plan de l’organisation, tout est fin prêt depuis plusieurs jours déjà. Sans entrer dans les détails, il faut dire que rien n’a été laissé au hasard pour garantir la sécurité des hôtes égyptiens. D’ailleurs, l’ambassadeur d’Egypte lui-même s’est déplacé à Tizi Ouzou et a constaté que rien ne manque pour que ce match se déroule dans les meilleures conditions possibles. Donc, c’est la réalité du terrain qui tranchera entre ces deux ambitieuses équipes. Car, des deux côtés, la confiance est de mise. Tous ces paramètres devraient donner un cachet spécial à cette rencontre, très importante certainement mais non décisive, puisqu’il restera encore trois rudes confrontations. L’objectif de la JSK est de conserver sa place de leader jusqu’au bout afin de rencontrer en demi-finale le second de l’autre groupe. C’est parfaitement dans ses cordes.

Tags: Foot Ligue des Champions d’Afrique JSK Match Al-Ahly

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir