jeudi 19 septembre 2019 - vous ici Accueil du site > Sports>

Ligue des champions- A J-1 du match JSK-Ahly

A Tizi-Ouzou, on ne jure que par la victoire

14 août 2010

La JS Kabylie est déterminée à enchaîner une troisième victoi re d’affilée, en puisant dans toutes ses ressources qui ne lui manquent jamais en pareille circonstance, pour remporter le match qu’elle disputera, demain en son fief du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, contre l’équipe du Ahly du Caire

, pour le compte de la 3ème journée de la phase des poules de la Ligue des Champions d’Afrique. En effet, une victoire permettra à la JSK, non seulement de prendre le large et de se maintenir à la tête du groupe B en engrangeant dans son escarcelle un total de neuf (9) points, mais aussi et surtout de distancer davantage son dauphin du Ahly avec pas moins de cinq points (5). Une marge alléchante et sécurisante pour aborder dans les meilleures conditions la seconde phase des poules, pour tenter de finir à la première loge du groupe et avoir la possibilité, selon le règlement en vigueur, d’affronter le second du Groupe A en cas de passage aux demi-finales de cette prestigieuse compétition continentale.

Ces calculs ne procèdent pas de simples supputations, car le club du Djurdjura est suffisamment nanti d’atouts à faire valoir pour donner forme à cette projection. En tout cas, les capés de Geiger, pour être confrontés à des situations similaires lors des deux précédentes rencontres continentales, sont suffisamment aguerris pour relever le défi, et ne pas se laisser « impressionner » par la carte de visite de leur adversaire du jour, un habitué du trophée dans sa nouvelle version, comptant dans ses rangs plusieurs internationaux. « Tout en étant respectueux de l’adversaire comme l’exige l’éthique sportive, nous devons rester sereins et confiants en nos possibilités, quoi qu’il advienne et en n’importe quelle circonstance, afin de nous prémunir de toute éventuelle diversion destinée à tenter de nous déconcentrer pour nous éloigner de notre réel et unique sujet  : jouer et gagner sur le terrain », a déclaré en substance Karim Doudène, président de la section football de la JSK à l’issue d’une séance d’entraînement au stade du 1er Novembre.

Apportant de l’eau au moulin de son collègue, le vice-président de la JSK, Ouaked Mustapha, dira sur un ton tranché : « notre unique objectif est de veiller à la mise en place de conditions et moyens devant nous permettre de remporter cette rencontre capitale, le reste n’est, pour nous dirigeants et joueurs, que pures spéculations extra sportives ne nous intéressant ni de près, ni de loin. « conclut- il sèchement pour fermer la parenthèse. Pour le reste, c’est-à-dire la sécurité des lieux en perspective de cette empoignade, même l’opinion publique locale, tel qu’il transparaît des discussions publiques, trouve le « souci » des Egyptiens « exagéré », car soutient-on, il n’est pas dans l’habitude des habitants du Djurdjura de « faillir au devoir d’hospitalité » surtout que la délégation de la JSK a été très bien accueillie au Caire contre El Ismailia.

Même si par esprit fair-play, nombreux ont été les citoyens à reconnaître que l’ambassadeur de ce pays était dans son bon droit » d’effectuer une visite dans la capitale du Djurdjura pour s’enquérir des conditions d’accueil de ses compatriotes. Mus par cet objectif (victoire) et unis dans une symbiose jamais égalée par le passé, joueurs, dirigeants et fans ne jurent que par la victoire dans cette finale avant la lettre. A quelques encablures du jour J, les coéquipiers de Douicher Lamara redoublent d’ardeur au travail sous la houlette du coach suisse et de ses collaborateurs, pour recharger leurs accus et huiler les automatismes, sur le terrain mascotte dont les gradins ont été repeints, en la circonstance, aux couleurs jaune et vert par l’Office du parc de wilaya (OPOW). Pour cette victoire, la JSK entend ne ménager aucun effort pour l’arracher afin de la dédier à son attaquant Farès Hamiti pour l’aider à surmonter l’éprouvante épreuve à laquelle il est douloureusement confronté suite au tragique accident de la circulation qui lui est arrivé samedi dernier à Tizi- Ouzou. S’agissant de la disponibilité des joueurs, il est envisagé, pour ce qui concerne le compartiment offensif, la possibilité d’incorporer le Nigérian Izu Azuka pour seconder Aoudia porté en pointe comme d’habitude, alors qu’en défense , le club devra se passer des services de Rial, suspendu pour cumul de cartons, ce qui pourrait offrir, en cas de son alignement, une chance au jeune Ziti ( 21ans) pour confirmer ses réelles dispositions , telles qu’il les a affichées lors du dernier match contre le FC Heartland du Nigeria.

Au-delà de son enjeu immédiat, cette rencontre constitue, de par la stature de l’équipe concurrente et de la rivalité sportive existante ente les deux pays, un véritable test pour jauger les capacités de la JSK à se repositionner sur la scène footballistique continentale, au moment où elle s’apprête à rentrer dans le monde du professionnalisme. Pour rappel, la direction de la JSK a décidé, à titre préventif et de concert avec les services concernés, de faire jouer cette rencontre à guichets fermés. La vente des billets d’entrée au stade se fera les 12, 13 et 14 août, alors que le jour J, le 15, les guichets demeureront clos. La rencontre est prévue pour son déroulement à 22 heures et sera officiée par un trio d’arbitres togolais, avec Djouap Kokou comme directeur de jeu assisté par Djarker Biagui et Ayena Mathias.

Tags: Foot Ligue des Champions d’Afrique JSK

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir