jeudi 19 septembre 2019 - vous ici Accueil du site > Sports>

Algérie 1 - Gabon 2 : Du n’importe quoi !

12 août 2010

Les retrouvailles des Verts avec le public du 5-Juillet ont, une nouvelle fois, accouché d’une déception qui vient rappeler le triste épisode de la Serbie (0-3).

Les hommes de Rabah Saâdane, amoindris par l’absence de Antar Yahia, Halliche, Lacen, Ziani et Matmour, étaient dépassés et incapables de prendre le dessus sur une équipe gabonaise plus fraîche physiquement et plus combative.
A trois semaines du premier match officiel face à la Tanzanie, comptant pour la CAN-2012, beaucoup de travail attend nos Fennecs.

A trois semaines du premier match des éliminatoires de la CAN-2012, face à la Tanzanie, à Alger, il y a de sérieuses raisons de s’inquiéter au sujet de notre Equipe nationale. Une équipe pratiquement méconnaissable, hier, face au Gabon, même si plus de la moitié de l’ossature était absente.

En effet, Antar Yahia, non convoqué pour cette rencontre en raison de sa suspension pour le prochain match, Rafik Halliche, laissé sur le banc, alors qu’il avait demandé d’être exempté de la partie, Abdelkader Laïfaoui, libéré pour son club, Medhi Lacen, absent carrément du stage en raison d’une pubalgie, Karim Ziani, déclarant forfait pour une contracture à l’aine, et Karim Matmour, souffrant d’une contracture également, ont tous fait l’impasse sur ce premier match de la saison, et le premier après la campagne du Mondial sud-africain. Mais cela n’explique pas tout, car l’équipe alignée par Rabah Saâdane, copieusement hué pour la circonstance, a complètement bafoué son football, ratant de nouveau sa sortie sur le terrain du stade du 5-Juillet, après la cinglante défaite, en mars, contre la Serbie (0 à 3). Face à un adversaire plus frais physiquement, mieux organisé et visiblement plus volontaire, les coéquipiers de Ryad Boudebouz n’ont pas réussi à asseoir leur jeu, et encore moins leur suprématie, versant dans un football approximatif, à la limite du n’importe quoi !

Pourtant, durant le premier quart d’heure, le public a été plus ou moins gratifié de quelques facettes de jeu intéressantes, avec une remise de Boudebouz pour Ghezzal qui tire dans les bras du gardien Ovono (6’), un centre dangereux de Kadir, mis en corner par la défense gabonaise (10’) et un une-deux Belhadj – Djebbour qui se termine en corner également. Passée cette entrée en matière, les Algériens baissent de rythme et laissent plutôt l’initiative à des Panthères qui sortaient leurs griffes au fur et à mesure que l’on avançait dans la partie. Mieux encore, les hommes de Gernot Rohr vont s’offrir les meilleures occasions, avec ce tir du remuant Obameyang Willy qui frôle le montant du gardien Mbolhi (11’) ou bien cette tête légèrement au-dessus de Manga Bruno Ecuele sur corner (27’). Puis vint la (34’) qui voit l’ouverture du score, suite à une erreur de Nadir Belhadj dans le contrôle du ballon, ce qui profitera à Aubameyang de glisser le ballon en profondeur à Daniel Cousin qui ne se posera pas de question pour tromper Mbolhi, pourtant sorti pour l’intercepter. Entre-temps, les Algériens semblent perdus sur le terrain, faisant preuve de précipitation, d’actions individuelles et perdant plusieurs balles, et ce ne sont pas le cou-franc de Boudebouz (29’) au-dessus du cadre ni la tête complètement ratée de Djebbour qui vont changer la donne. Quant à Ghezzal, il n’a été que l’ombre de lui-même, se dépensant sur le flanc de l’attaque, mais pour … rien !

En seconde mi-temps, Abdelmalek Ziaya, réclamé par les supporters, fait son entrée à la place de Hassan Yebda, plutôt à court physiquement, dégarnissant un peu plus le milieu de terrain algérien, et obligeant Ghezzal à passer sur le flanc droit de l’attaque. Cette réorganisation ne donnera rien, et ce sont les Gabonais, plus perspicaces, qui trouveront de nouveau la faille dans une défense algérienne fébrile suite à un centre de Cousin, de la droite, qui rend la monnaie à Aubameyang en lui offrant le second but. Une réalisation qui mettra K.-O. les Verts pendant plusieurs minutes, jusqu’à l’entrée de Djamel Abdoun à l’heure de jeu à la place de l’autre Djamel, Mesbah. Le joueur de Nantes apportera un petit brin de fraîcheur dans l’animation offensive, où seul le jeune Boudebouz tentait de prendre le jeu à son compte, mais sans avoir le soutien nécessaire. A cinq minutes de la fin de la partie, l’espoir revient dans le camp algérien avec cette réduction du score de Rafik Djebbour qui parvient à tromper la vigilance du gardien gabonais d’une belle tête, sur un service de Guedioura. Le résultat en restera là, même si Ziaya, côté algérien, a trop temporisé pour tirer face au but, et ce diable d’Aubemayang Willy, côté gabonais, dont la frappe s’envole dans les airs, auraient pu changer le tableau d’affichage.

Les Verts quitteront le terrain sous les huées du public, mais c’est le sélectionneur national qui en prendra le plus pour son grade, au moment où le président de la fédération, Mohamed Raouraoua, affichait un visage fermé. A trois semaines du match contre la Tanzanie, il y a de quoi s’inquiéter sur l’avenir de cette Equipe nationale.

Fiche technique

Stade du 5-Juillet, temps agréable, pelouse en plus ou moins en bon état.
Affluence  : moyenne, environ 25 000 spectateurs.
Arbitrage : M. Rouaissi Khalil, assisté de M.M. Achik Redouane et Rouani Bouazza (Maroc). Le quatrième arbitre étant l’Algérien Houasnia Farouk.
Averts : A. Aubameyang (77’) et Apanga (85’).
Buts : Cousin Daniel (34’) et W. Aubameyang (56’) pour le Gabon. Djebbour (85’) pour l’Algérie)
Temps additionnel : 7 minutes (2’+5’).
Note du match : 10 sur 20.

Algérie : M’Bolhi – Kadir - Bougherra (c) – Medjani - Mesbah (Abdoun, 59’) - Boudebouz, Yebda (Ziaya, 46’) – Guedioura - Belhadj – Djebbour – Ghezzal.
Entr. : Saâdane

Gabon : Ovono Didier – Moundounga Rodrigue – Apanga Moïse Brou – Manga Bruno Ecuele - Catilina Aubameyang (Cédric Moubamba, 82’) - M’Poko André Biyogo (Issakounia Roger, 89’) - Jean-Pierre Bamba – Cousin Daniel (c) (Aliday Poaty, 75’) – Mouloungui Eric - Roguy Méyé (Stéphane Nguéma Ondo, 66’) - Willy Aubameyang.
Entr. : Gernot Rohr

Actions des buts : (34’) : Faute de Belhadj dans le contrôle du ballon, Aubameyang en profite pour déborder et mettre une passe en profondeur pour Daniel Cousin qui prend de vitesse la défense algérienne et anticipe la sortie de Mbolhi tout en lui glissant le cuir sous le corps. Algérie - Gabon (0 à 1).
(56’) : Côté droit de la défense algérienne, Cousin parvient à centrer malgré la présence de Medjani, Obamiyang échappe au marquage de Bougherra et surprend d’une balle piquée de la tête le gardien Mbolhi. Algérie – Gabon (0 à 2).
(85’) : Guedioura reprend un ballon en cloche dans la surface gabonaise pour Djebbour, embusqué entre deux joueurs, mais qui parvient à mettre une belle tête en pleine lucarne qui ne laisse aucune chance au gardien Ovono. Algérie – Gabon (1 à 2).

Tags: Algérie Foot Equipe nationale Gabon Match

Source : InfoSoir

2 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

2 commentaires


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir