mardi 22 août 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Equipe nationale : Beaucoup de choses à revoir

4 septembre 2011

Le verdict est tombé. L’EN a confirmé son élimination à Dar Es-Salaam après avoir été tenue en échec par la Tanzanie, qui a réalisé une meilleure prestation que nos pros à bout de souffle.

Gonflés à bloc par la presse et par ceux qui persistent toujours à mentir au public algérien, les internationaux actuels, du moins la plupart d’entre eux, sont bel et bien « hors champ ».

Les nombreuses défaillances enregistrées ici et là et cette élimination de la CAN-2012 ont confirmé que le problème réside dans la politique préconisée ces derniers temps et non au niveau du staff technique. On se demande si la victoire face à l’Egypte lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2010, comme celle d’ailleurs de 1982 face à la RFA, ne nous a pas été fatale et préjudiciable à la fois.

La passion des Algériens et leur attachement pour leur sélection nationale ont été exploités par certains responsables qui ont bien calculé le coup après la qualification face aux Pharaons. Favoris de ces éliminatoires, les Verts ont montré qu’ils ne méritent pas, du moins par leurs piètres prestations, ce statut. Aussi, l’entraîneur de la Centrafrique et ex-coach de la JSMB, Accorsi, a qualifié de logique l’élimination des Verts. Est-ce la fin d’une génération ? C’est du moins la question de l’heure.

Selon notre source, Halilhodzic et son adjoint Nour- Eddine Korichi ont entamé leur campagne de prospection pour dénicher d’autres Franco-Algériens dont le seul avantage réside dans une meilleure prise en charge technique par rapport aux joueurs locaux. Encore plus, de nombreux joueurs temporisent pour se décider à porter le maillot vert. A présent, tous les espoirs reposent sur Halilhodzic pour bâtir une équipe incitant au respect, mais celuici a besoin de temps pour déterminer les critères en fonction des objectifs assignés et de la situation de notre sport roi afin de revoir certains choix, car héritant d’une situation très difficile avec un manque de temps de jeu assez suffisant de certains éléments et d’autres qui n’ont pas le niveau requis pour évoluer dans des championnats de haut niveau.

Les éliminatoires de la prochaine Coupe du monde se profilent déjà à l’horizon et les instances concernées devront réagir, et ce dans l’intérêt de la nation. Certes, nous sommes tous responsables de cette situation mais il n’est jamais trop tard pour bien faire. Comment ose-t-on effectuer de la prospection à travers le Vieux Continent, alors que les jeunes footballeurs algériens pour lesquels l’Etat a investi des milliards sont négligés, marginalisés et délaissés ?

Tags: Equipe nationale CAN 2012 Match Tanzanie

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir