vendredi 20 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Après le match Maroc - Algérie : Saâdane s’en prend à Raouraoua

7 juin 2011
Après le match Maroc - Algérie : Saâdane s'en prend à (...)

L’ancien sélectionneur na-tional, Rabah Saâdane, sort de son mutisme et demande à « ceux qui ont ramené Benchikha de partir ».

Il a estimé que « Benchikha ne devrait pas assumer en solo la défaite. La responsabilité incombe à ceux qui sont derrière sa désignation ». Saâdane a affirmé qu’ils ont « démoli tout ce que nous avions entamé et bâti pendant les trois dernières années. Tout a été détruit et il sera difficile de rebâtir l’équipe à laquelle nous aspirions à l’époque ». Pour Saâdane, « il est temps qu’ils partent et laissent le football aux footballeurs ».

L’ancien coach national a ainsi décidé de parler de l’équipe nationale et de ses malheurs en sa qualité de « supporter  » des Verts. Il avoue aussi « avoir vécu le même scénario que Benchikha ». Après le nul concédé contre la Tanzanie au stade de Blida en septembre dernier, lors de la première journée des qualifications à la CAN-2012, Saâdane avait déclaré lors de la conférence de presse qui avait suivi la rencontre, que « l’équipe sera plus forte lors des prochains matches ». Mais, dans les heures qui avaient suivi sa déclaration, la FAF avait annoncé la démission du coach. Le même scénario s’est reproduit avec Benchikha qui a déclaré après le match contre le Maroc qu’il prendrait une décision sur son avenir à son retour à Alger.

Quelques heures plus, la FAF annonçait sur son site internet la démission de Benchikha. En ce sens, Saâdane a reproché à « Raouraoua d’avoir utilisé tous les moyens en sa possession pour l’écarter de l’équipe nationale, malgré les résultats enregistrés  », rappelant que son retour avait permis à l’équipe nationale de se qualifier au Mondial et à la CAN, après avoir raté les deux dernières éditions. Saâdane a également évoqué son départ de l’équipe nationale, après la CAN-2004 de Tunisie, soulignant que Raouraoua avait tout fait pour « chasser les compétences de la sélection nationale  ». Saâdane avait été remplacé successivement par deux entraîneurs belges, Georges Leekens et Robert Waseige dont le passage en équipe nationale fut un échec cuisant. Il a cité à ce propos le départ de Boualem Charef, actuel entraîneur de l’USM El Harrach et Athmane Ibrir, ce dernier ayant qualifié l’équipe nationale des cadets au Mondial de la catégorie.

Tags: Rabah Saâdane Mohamed Raouraoua FAF Abdelhak Benchikha

Source : Le Quotidien d'Oran

13 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

17 commentaires


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir