jeudi 23 novembre 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Maroc 4 - Algérie 0 : Faillites tactique, physique et mentale

6 juin 2011
Maroc 4 - Algérie 0 : Faillites tactique, physique et (...)

Vingt petites minutes ! Voilà exactement ce qu’a tenu la sélection nationale face au Maroc lors de la débâcle historique de jeudi sur le terrain de Marrakech. Une humiliation qui vient confirmer la chute vertigineuse de notre équipe nationale entamée depuis le début de ces éliminatoires de la CAN 2012.

Il a suffi d’un corner prolongé par une tête marocaine pour voir le défenseur Benatia surgir dans le dos d’Antar Yahia et pousser le ballon au fond des filets, signifiant l’ouverture du score, et pour comprendre que le onze de ce maudit samedi 4 juin ne pouvait répondre aux attentes des milliers d’Algériens scotchés devant leur télévision. Un but qui allait littéralement assommer les poulains de Benchikha mais surtout révéler les mauvais choix du sélectionneur national dans sa composante de départ. En effet, les trois autres buts de la soirée allaient se ressembler terriblement, puisque les Chamakh, Hadji et Assaidi trouvaient, à chaque fois, l’espace dans le dos d’une défense axiale complètement à la traîne sur chaque balle confirmant que le tandem Bougherra – Yahia est loin de pouvoir répondre à une défense plate comme ce fut le cas face au Maroc. Le sociétaire de Bochum s’est également montré fébrile sur les duels aériens, tout comme lors du match aller, mais largement bien suppléé ce jour-là par le sacrifié Bouzid. Dans cette défense, seul Mesbah surnageait en étant précieux et lucide sur son côté gauche.

Second souci constaté, ce milieu de terrain où trois récupérateurs (Lemouchia, Lacen et Yebda) se sont beaucoup plus « amusés » à se marcher sur les pieds et à regarder les Marocains faire le jeu que de tenter de faire leur boulot consistant à récupérer, tellement ils furent dépassés par le rythme des Hadji et consorts. Et puis, il ne faut pas se voiler la face, car mettre Lemouchia et Lacen fait office de doublon et demander à Yebda de faire le jeu alors que c’est un récupérateur, comme il le fait à Naples, c’est lui enlever toute raison d’être sur le terrain. Ce milieu souffre également de la relance, tout comme Yahia et Mostefa, et joue un peu trop latéralement même au moment où il faut aller de l’avant ou dans le sens du jeu, permettant à l’adversaire de se replacer tranquillement et de fermer les éventuelles brèches dans sa défense. Que dire alors de l’animation offensive dont souffre l’EN depuis le temps de l’ex-sélectionneur national Rabah Saâdane.

Aucune imagination, aucune spontanéité et toujours à la recherche d’un coup de rein, perdu depuis longtemps, de Karim Ziani. La présence de Kadir dans le onze rentrant fut également une surprise de taille, non pas que le sociétaire de Valenciennes soit un mauvais joueur, mais plutôt que ce dernier, malgré un retour en force, a très peu joué ces derniers mois suite à sa blessure. Une situation qui n’a pas empêché Benchikha de le préférer à un élément beaucoup plus régulier, le Sochalien Ryad Boudebouz, mais qui a également déçu lors de son incorporation, touché psychologiquement par sa mise sur le banc des remplaçants.

Une attitude qui confirme la fragilité psychologique des joueurs en général et qui auront été incapables, tout comme en RCA, de remonter la pente après avoir concédé le but, et ce ne sont pas les gestes d’énervement et les pieds qui traînaient en seconde période qui nous contrediront. Reste le sempiternel souci de l’attaque avec, encore une fois, un zéro pointé à la fin du coup de sifflet final de l’arbitre Noumandiez, confirmant ainsi un malaise de plus en plus profond qui résulte beaucoup plus d’un manque d’animation offensif que de la qualité des attaquants. Certes, Djebbour aurait pu réduire le score juste avant la pause sur la seule occasion des Verts lors de ce derby. Ce qui aurait peut-être changé la physionomie du match, mais sans doute pas le « non football » de l’équipe nationale.

Khaled A.

Tags: Algérie Equipe nationale Maroc CAN 2012 Match Abdelhak Benchikha Eric Gerets

Source : El-annabi.com

2 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

4 commentaires


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir