vendredi 23 juin 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Ligue des champions : L’année blanche des Sétifiens

15 mai 2011

Eliminés de la coupe d’Algérie, largement distancés en championnat, il ne restait plus aux Noir et Blanc de l’ES Sétif que la Ligue des champions pour sauver une saison des plus difficiles.

Malheureusement, la large défaite concédée il y a une semaine à Garoua devant le représentant camerounais, le Cotonsport, sur le score de 4 buts à 1, a fini par être fatale aux hommes de l’entraîneur Hadj Mansour Saâd.

En effet, malgré toute la bonne volonté de Metref et de ses coéquipiers, les gars d’Aïn El-Fouara n’ont pu refaire le coup du MC Alger, ou encore de la JS Kabylie, lesquels ont pu renverser la vapeur pour arracher la qualification dans les deux compétitions africaines, respectivement face au Dynamos FC et au FC Missiles. Pourtant, les Sétifiens avaient cru pouvoir tenir leur pari lorsqu’ils sont parvenus à ouvrir la marque rapidement dès la 17e minute de jeu, suite à un penalty transformé par Fahem Bouazza, consécutivement à une faute sur Djallit. Malheureusement pour eux, l’excès de précipitation et le manque de concentration devant les buts adverses ont grandement pénalisé le club sétifien, malgré les encouragements des supporters de « Kahla ou Beïda ». Metref a même donné de sacrés espoirs aux siens après avoir transformé d’une « tête arrière » le coup franc de Bouazza (57’). Mais les Sétifiens se sont montrés incapables de marquer le troisième but, synonyme de qualification aux stade des poules de la prestigieuse compétition de la Champion’s league. Et ce ne sont sûrement pas les occasions qui ont manqué au cours de cette partie. Finalement, l’arbitre seychellois Eddy Maillet a mis fin aux débats après plus de 97 minutes de jeu, à la grande déception des joueurs sétifiens et de leurs supporters. L’aventure n’est pas totalement terminée pour l’Entente, puisque le club sera versé en coupe de la CAF, ou il devra jouer les huitièmes de finale bis, entre la fin du mois de juin et le début du mois de juillet.

Mais d’ici là, les Sétifiens devront resserrer les coudes pour terminer la saison. Car même si le titre de champion semble très difficile à atteindre, en raison de l’écart qui le sépare de l’ASO Chlef, l’ESS peut toujours terminer le championnat en seconde position. Une place qui donne à l’équipe le droit de disputer la Ligue des champions africains. Les Sétifiens devront tout de même méditer longtemps sur leur saison pour comprendre tous les ratages. L’instabilité au niveau du staff technique, la vrai-fausse démission d’Abdelhakim Serrar et les cas d’indiscipline ont grandement envenimé le climat au sein de l’équipe. Et cela s’est rapidement répercuté sur les résultats de la formation des Hauts Plateaux. La balle est tout de même toujours dans les pieds des joueurs, qui devront honorer leur engagement vis-à-vis des supporters et les couleurs qu’ils portent en cette fin de saison. C’est tout ce que demandent les fans des Noir et Blanc.

F. B.

Tags: Ligue des Champions d’Afrique ES SÉTIF

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir