mardi 12 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Algérie - Maroc : Même les cartes d’invitation sont scannées et vendues

27 mars 2011
Algérie - Maroc : Même les cartes d'invitation sont (...)

L’enquête ordonnée par le wali d’Annaba concernant un trafic immense autour des billets d’accès au stade du 19-Mai-1956 qui abritera aujourd’hui la rencontre Algérie - Maroc entrant dans le cadre des éliminatoires de la CAN-2012

a permis la saisie de 20 000 faux billets de stade découverts à l’intérieur d’une imprimerie située au centre de la ville de la Coquette.

Cette imprimerie, appartenant à un privé sans histoire avec les services de sécurité, a imprimé des vrais-faux billets et dont le propriétaire avec la complicité de 7 personnes dont 6 activent à l’intérieur des ateliers d’imprimerie. Selon la police, l’imprimeur comptait vendre au noir la totalité de ces faux billets au cours des journées de samedi et de dimanche aux différents supporters des différentes wilayas. En outre, selon nos mêmes sources, l’imprimeur et ses complices ont tous avoué que d’autres billets issus de leur trafic ont été acheminés vers d’autres wilayas. A signaler que les auteurs de cette contrefaçon ont été placés sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur.

Par ailleurs, un autre trafic honteux concernant les cartes d’invitation à la tribune officielle a été découvert par les services de sécurité. Sur le cours de la Révolution qui grouillait de monde hier, on pouvait acheter soit un vrai billet, soit un ticket scanné ou encore une carte d’invitation. C’est pour cette raison que les forces de l’ordre, sur instruction du ministère de l’Intérieur, vont empêcher tout spectateur du match Algérie - Maroc de se rendre directement au stade 19-Mai-1956. L’ensemble des supporters seront minutieusement contrôlés avec tout ce qu’ils portent, y compris les documents d’accès au stade. Ils seront ensuite acheminés par bus aux lieux de la rencontre sportive et subiront un dernier contrôle.

« C’est un véritable état de siège », nous a confié un groupe de supporters de Sétif à la recherche d’un billet d’accès. Et de nous déclarer avec justesse : « Pourquoi les organisateurs de cette compétition n’ont pas eu recours au code-barres au niveau de la billetterie, comme cela se fait partout à travers le monde. Ceci aurait permis d’éviter toute contrefaçon ».

Nabil Chaoui

Tags: Algérie Maroc CAN 2012 Match

Source : Le Jeune Independant

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir