mardi 12 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Algérie-Maroc, ce soir à 20 h30 : C’est l’heure de vérité

27 mars 2011
Algérie-Maroc, ce soir à 20 h30 : C'est l'heure de (...)

Le match tant attendu, Algérie- Maroc, aura lieu ce soir au stade du 19-Mai 1956 pour le compte de la 3e journée des qualifications à la CAN-2012. A l’évidence, la survie de l’équipe nationale dans cette course à la qualification à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations passe par une victoire ce soir.

Une contre-performance (nul ou défaite) l’éloignerait de la course, d’où l’importance de cette rencontre. Pour rappel, l’Algérie occupe la dernière place de son groupe avec un seul point (un nul et une défaite) en compagnie de la Tanzanie alors que le Maroc est coleader avec la République Centrafricaine (4 points). En ce sens, la victoire reste impérative, voire vitale.

L’entraîneur national Abdelhak Benchikha a été catégorique en affirmant que « les trois points resteront à Annaba ». Autrement dit, le coach national a mis les joueurs devant leurs responsabilités, exigeant d’eux la victoire vaille que vaille. A travers leurs déclarations, les joueurs sont déterminés à arracher la victoire. Ziani évoque l’esprit de « guerriers » de ses coéquipiers de même que Boudebouz, Lacen et Yahia qui sont persuadés qu’il n’y a pas d’autres choix que la victoire. « La situation plutôt difficile de l’équipe nationale qui reste sur une défaite à Bangui (2-0) et le statut de l’adversaire sont autant de motivations pour les joueurs », a indiqué Benchikha.

Ce dernier s’est montré très serein et surtout optimiste quant à l’issue de cette rencontre en se référant à la détermination des joueurs, lesquels ont hâte à disputer ce match. Il faut relever que la dernière victoire de l’équipe d’Algérie en match officiel remonte au mois de janvier 2010 contre la Côte d’Ivoire (4-3) à la CAN d’Angola. L’équipe souffre de stérilité au niveau de son compartiment offensif que Benchikha a promis de résoudre. Il compte notamment sur Djebbour et Ghezzal qui ont retrouvé le chemin du but au sein de leurs équipes respectives. Contre le Maroc, ces deux joueurs auront le soutien de deux milieux offensifs, Ziani et Boudebouz.

D’ailleurs, Benchikha, qui a insisté sur le jeu collectif, n’a pas exclu que des exploits individuels peuvent faire la différence dans un match qui s’annonce fermé, pour reprendre ses propos. L’entraîneur national a peaufiné son plan de jeu durant les six jours de stage marqué par l’absence de plusieurs joueurs. Benchikha n’a pu disposer de tout son effectif que mardi dernier, à l’exception de Belhadj et Zemmamouche. Au cours de ce stage effectué à huis clos, le coach national a pu superviser de très près les joueurs qui affichent, en cette période de l’année, une forme optimale. Le patron des Verts a fait savoir qu’il avait déjà le onze rentrant en tête bien que la défection de Bougherra et de Belhadj n’étaient pas prévisibles. Pour Benchikha, l’équipe optera pour un dispositif tactique ultra offensif. Il envisage de renforcer le milieu de terrain avec des animateurs de jeu qui se porteront davantage en attaque.

Ziani, Boudebouz et Ghezzal, qui seront beaucoup plus portés en attaque, devraient alimenter Djebbour, en pointe. Derrière, Lacen et Yebda constitueront le premier rempart devant récupérer le maximum de ballons pour des relances très vives et rapides. Cependant, la qualité des joueurs dont dispose l’équipe adverse devrait donner à réfléchir à Benchikha, notamment en l’absence de Bougherra en défense. Avec des joueurs évoluant dans des clubs huppés en Europe, l’équipe du Maroc aura des arguments à faire valoir. Fort de son expérience, l’entraîneur belge Eric Gerets compte opter pour une tactique défensive consistant à encombrer le milieu de terrain de manière à empêcher les Algériens de développer leur jeu. Les Marocains opéreront avec des contre-attaques rapides menées par un Chemakh qui pourrait, à lui seul, déstabiliser la défense algérienne. Il faut cependant compter sur les joueurs algériens, habitués à réagir de manière positive dans des situations difficiles. L’apport du public annabi sera également déterminant.

Kamel Mohamed

Tags: Algérie Maroc CAN 2012 Match

Source : Le Quotidien d'Oran

9 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

12 commentaires


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir