mercredi 23 août 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

CHAN 2011 : le vrai challenge de l’Algérie en demi-finale

20 février 2011

En venant à bout d’une sélection sud-africaine ayant fait forte sensation lors du 1er tour, la bande à Benchikha a fait un grand pas vers l’objectif d’atteindre la finale de ce championnat d’Afrique des nations loin d’être un véritable baromètre du niveau continental.

Les plus optimistes diront qu’une qualification aux demi-finales d’une compétition continentale est toujours bonne à prendre et que cette équipe nationale mérite du respect pour le chemin parcouru. Et si sur ce point, rares sont ceux qui feront la fine bouche, certains relèvent le niveau peu élevé des adversaires des Verts lors des quatre rencontres disputées jusqu’à présent. En effet, la bande à Benchikha a enregistré deux victoires, la première face à une sélection ougandaise qui a perdu ses trois matchs de poule, et la seconde vendredi en quart de finale, face à une Afrique du Sud composée essentiellement de joueurs évoluant en divisions inférieures du pays de Mandela.

Les deux autres sorties se sont soldées par des matchs nuls face au Gabon (2-2) et le pays hôte, dans une rencontre où l’enjeu a pris le dessus sur le jeu (0-0). Soit quatre sélections dont les représentants sont loin de rayonner sur les compétitions des clubs que sont la Champions League africaine ou la coupe de la Confédération. La prochaine rencontre des Verts sera, par contre, un véritable test pour les joueurs, que ce soit face à la Tunisie, dont les clubs flirtent souvent avec les cimes africaines, ou la RD Congo, formée essentiellement de joueurs issus du Tout Puissant Mazembe, vainqueur de la Champions League ces deux dernières saisons et surtout vice-champion du monde des clubs, après une finale perdue face à l’intraitable Inter de Milan. Ces deux nations qui s’affrontaient hier à Khartoum dans un quart de finale sentant le soufre, renferment en leur sein ce qui se fait de mieux, en plus de l’Egypte, en produit continental que ce soit en terme de qualité technique ou de culture tactique.

Pour preuve, la dernière finale de la CLA a opposé les représentants de ces deux pays, à savoir l’ES Tunis et le TP Mazembe. Ce qui fait dire à Abdelhak Benchikha : « Personnellement, je n’ai pas de préférence, à ce tour avancé de la compétition toutes les équipes se valent. Pour remporter le titre africain, il faut bien affronter toutes les équipes. Il faut d’abord se faire plaisir et essayer d’être à la hauteur le jour du match. »

Ayant atteint l’objectif assigné par la FAF, les joueurs veulent désormais concrétiser le leur, celui d’atteindre la finale et briguer le titre, un vœu que les coéquipiers du capitaine Laïfaoui rappellent depuis le début de la compétition, eux qui cherchent à redorer le blason terni du joueur local. L’avant-centre des Verts, Soudani, dans sa déclaration après la rencontre face à l’Afrique du Sud, dit clairement que « nous avons prouvé la valeur du joueur du championnat d’Algérie. Désormais, il faut compter sur nous ». Il reste à confirmer face à une vraie valeur africaine mardi prochain.

Khaled A.

Tags: Algérie Égypte Tunisie CHAN 2011

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir