lundi 21 août 2017 - vous ici Accueil du site > Science/Tech>

Algérie Télécom promet des améliorations

Algérie : Les abonnés d’internet exaspérés

6 décembre 2010
Algérie : Les abonnés d'internet exaspérés

Les abonnés Internet de l’opérateur des télécommunications Algérie Télécom sont exaspérés par les déconnexions intempestives et presque rituelles de la connexion ADSL sur les trois plates-formes (Fawri/Easy et Anis).

Coupures intempestives pro longées durant plusieurs jours, voire des semaines, chute drastique de débit durant les heures de pointe qui atteint souvent le 0 ko/seconde et lenteurs dans les réparations et le rétablissement de la connexion… sont parmi les principales contraintes soulevées régulièrement par les usagers de la grande Toile. Les abonnés sont également confrontés à des méandres bureaucratiques pour réclamer les dérangements ou tout simplement payer leurs factures ADSL dans les ACTEL.

Ainsi, le payement d’une facture mensuelle peut durer en moyenne une heure dans certaines ACTEL assaillies à longueur de journée par des centaines d’abonnés. Le règlement d’une facture est quasiment devenu une corvée mensuelle pour les usagers.

A l’heure du payement électronique, les abonnés ADSL continuent d’endurer les files interminables et les cocasses casse-tête bureaucratiques d’un autre temps. « Depuis quelques semaines, la connexion sur les trois plates-formes d’AT est devenue catastrophique. Aucune information ni explication n’est donnée aux usagers (…) On nous bombarde de promesses et de pseudo-améliorations mais la réalité est autre. Depuis l’apparition de Anis+ c’est la descente aux enfers : chute de débit, déconnexions intempestives, latence chronique pour le rétablissement de la connexion (…) là où le monde recule d’un pas pour sauter deux, nous on avance d’un pas pour reculer de dix », déclare amèrement, dans une lettre adressée à notre rédaction, un abonné au bout de la déprime. D’autres abonnés rencontrés ici et là regrettent les dérangements à répétition dans les localités périphériques qui seraient, selon des sources concordantes, l’oeuvre des bandes spécialisées dans les vols des câbles en cuivre et des câbles de fibre optique. C’est une véritable razzia à laquelle se livrent ces bandes de malfaiteurs très bien organisées et qui ont leurs receleurs bien installés, à qui ils revendent pour 120 à 150 DA le kg, le cuivre qu’ils extraient des gaines des câbles qu’ils pillent. Quant aux câbles de fibre optique, ils ne leur servent à rien. Des milliers d’abonnés d’AT sont ainsi pénalisés par ces vols des câbles téléphoniques. Le préjudice financier occasionné au réseau téléphonique est estimé en millions de dinars. Certes, il y a eu cette année un net recul dans le nombre des vols de câbles téléphoniques par rapport à l’année 2009, mais le préjudice financier et technique demeure énorme pour AT et pour ses abonnés : les commerçants, les multiservices, les sociétés et autres activités professionnelles pour qui une ligne de téléphone et la connexion à Internet sont indispensables. Cela sans compter tous les particuliers qui subissent régulièrement des coupures téléphoniques.

Le directeur régional Ouest de l’opérateur historique des télécommunications précise à ce propos que la connexion a été totalement rétablie durant la journée d’hier, dimanche, dans les trois plates-formes ADSL. « Il y a eu des perturbations la semaine dernière sur les deux plates- formes Anis et Fawri causées par les travaux de rénovation. La situation s’est nettement améliorée au début de cette semaine », affirme notre source. Le même responsable signale que des instructions ont été données aux services techniques pour procéder aux travaux de renforcement et d’entretien du réseau ADSL durant les heures creuses pour éviter de pénaliser les abonnés. « Les équipes travaillent même durant la nuit pour la maintenance et la modernisation des équipements. Nous avons tracé un programme pour faire basculer 20 à 25% des abonnés vers la nouvelle technologie MSAN dans les prochains mois. Le basculement se fera au fur et à mesure », affirme notre interlocuteur. Questionné sur le phénomène de vols des câbles téléphoniques qui concerne notamment les localités périphériques, il a assuré que le nombre des vols est en baisse constante, tout en précisant que l’opérateur public a programmé un projet pour remplacer les câbles de cuivre par des câbles en fibre optique. En attendant la concrétisation de ces promesses, les responsables d’AT semblent se débrouiller avec les moyens du bord pour assurer un minimum aux internautes.

Sofiane M.

Tags: Algérie Poste Orascom Télécom Algérie ADSL Internet

Source : Le Jeune Independant

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir