mardi 17 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Science/Tech>

Internet

L’Eepad toujours pas fixé sur son sort

5 septembre 2010
L'Eepad toujours pas fixé sur son sort

Non encore fixés sur leur avenir, les responsables de l’entreprise algérienne privée Eepad, fournisseur de services Internet, attendent toujours une réponse aux propositions faites au ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication.

Selon nos sources, les responsables de l’Eepad ont soumis trois propositions au ministère dans la perspective de la relance de leurs activités. Parmi ces propositions nos sources citent le paiement sur la base d’un échéancier et le partenariat public-privé.

Nos interlocuteurs indiquent que les propositions sont actuellement à l’étude par des experts d’Algérie Télécom. Le ministre de la Poste, Moussa Benhamadi, interrogé en juillet dernier, a indiqué que le dossier de l’Eepad sera examiné par le conseil d’administration d’Algérie Télécom pour décider de la reprise ou non de l’Eepad, avait-il indiqué. M. Benhamadi avait estimé par ailleurs inacceptable le fait que le conseil d’administration de l’autorité de régulation des télécommunications n’ait pas siégé depuis plus d’un mois, et avait assuré qu’un nouveau conseil sera mis en place. Il y a lieu de souligner que dans la perspective de régler définitivement le dossier, plusieurs propositions avaient été initialement annoncées. Entre autres solutions, la reprise du management de l’Eepad par Algérie Télécom, l’entrée d’AT dans le capital et le rapatriement en Algérie de la plate- forme de Zala Télécom domiciliée en France, le partage de revenus 50- 50% entre Algérie Télécom et l’Eepad avec une gestion commune de l’entreprise, etc.

Pour rappel, Algérie Télécom a définitivement coupé les liens d’interconnexion à Eepad, le 3 septembre 2009, en raison du non-respect par l’opérateur privé d’un échéancier du paiement de la dette conclu en juin 2009 et prévoyant le versement de 50 millions de DA par mois en sus d’une première tranche de 460 millions de DA. Le PDG de l’Eepad a imputé une partie de cette dette « à la baisse de 50% des prix d’accès Internet annoncée le 20 avril 2008 par l’ancien ministre Boudjemâa Haïchour  ». Les clients de l’Eepad, rappelons- le, ont été les premiers à être pénalisés. Selon les chiffres donnés par le même opérateur, quelque 720 entreprises et certaines autres institutions de l’Etat étaient clientes chez ce fournisseur d’accès à Internet.

Tags: Orascom Télécom Algérie Eepad

Source : Le Quotidien d'Oran

4 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

4 commentaires

  • L’Eepad toujours pas fixé sur son sort par khalid 5 septembre 2010 08:23

    ya rabi tweli eepad we tkharejna men had el habse li rana fih m3a Algérie Télécom ya rabi tkouli Algérie Télécom krahnek ya Algérie Télécom ya tbahdila

    Répondre à ce message

  • L’Eepad toujours pas fixé sur son sort par eepad 20 septembre 2010 16:19

    Ils vont finir avec Djezzy plus tard nedjma Comme eepad il rest pas de concurrence at exemple eepad adsl 5Mbs a 2500DA nouvelle Offre @nis+ de AT (4Mbs)5700DA (8Mbs) 10600DA je craint ce petit (plus)un simple employé ne pourra jamais avoir une connexion internet a ce prix là c’est trop cher !!! puisque une connexion 8 méga pour le prix de 10600DA ça tombe directe dans pas possible Avec une telle annonce, qui n’est pas encore disponible sur le marché, Algérie Télécom ne fais que continuer à faire planter les graines de l’espoir afin que ces clients demeurent toujours clients jusqu’au fameux jour "j" qui viendra soit dans 1 mois ou 6 mois ou dans 2 ans ou 5 ans ! Rappellez-vous de l’offre Tela@+ FTTH d’il y a quelques années en arrière Une connexion très haut débit allant jusqu’à 8 méga ... 8 méga e nos jours n’est plus appelé par "connexion très haut débit Algérie Télécom n’a pas installé des équipements MSAN sur tout le territoire national ! Elle n’a visé que quelques grandes villes clés. Ce qui veut dire que la plus proche gateway de Béjaïa, à titre d’exemple est située à Sétif ou à Constantine et je suis presque convaincu de ça ! Et tant qu’AT continue la politique de l’autruche Du 8 Méga ... ok mais à combien ? Free, le FAI français a migré les client elligibles de l’offre 20 Mégas à l’offre FTTH 100 Méga en down et 50 Mo en up sans pour autant que prix change. ça reste toujours du 29,99€

    Répondre à ce message

  • L’Eepad toujours pas fixé sur son sort par kakim 22 septembre 2010 23:05

    le retour de Eepad c’est bien mais le remboursement des clients et le solde des employés laisser sans aucun sous serai encore mieux moi un ex manager de eepad j’estime que le problème des riche nous nous concerne pas.
    mes frères quatre mois de salaire et être laisser a l’abondant sans job c’est plus grave qu’une connexion de AT
    tous le monde est coupable
    les victime c’est toujours nous
    jusqu’à quant.

    Répondre à ce message

  • retour a thawra zira3iya avec AT ...c est le titre de la prochaine compagne pub... en tout cas c est pas normal

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir