dimanche 20 août 2017 - vous ici Accueil du site > Science/Tech>

Algérie Télécom : Le déploiement à l’international en point de mire

2 mars 2011
Algérie Télécom : Le déploiement à l'international en point (...)

Le tout nouveau président-directeur général (Pdg) d’Algérie Télécom (AT), M’hamed Dabouz, nommé il y a seulement trois mois, a tenu hier à Alger une conférence de presse pour faire le point sur les activités de son groupe et les perspectives à venir.

Pour son baptême du feu, M. Dabbouz, accompagné de Abdelhakim Meziani, chargé de la communication du groupe, était l’invité du forum du quotidien El Moudjahid. Concernant la stratégie que la nouvelle direction compte adopter dans « le moyen terme », M’hamed Dabouz a indiqué, d’emblée, que l’ambition d’AT est de « se transformer en opérateur universel avec l’usage des toutes nouvelles technologies. Cela, en tenant compte de l’évolution des marchés mondial et national ». A ce titre, il devait dire que son groupe se penche sur une étude d’opportunités en vue d’un déploiement à l’international et ce, « à travers des démarches progressives, avec en filigrane un investissement dans la fibre optique ».

Outre les deux réseaux de fibres optiques qui lient l’Algérie à l’Europe, M. Dabouz, a déclaré qu’un troisième projet est à l’étude, qui reliera, cette fois, Oran à Valence (Espagne), tandis qu’un quatrième, en cours d’étude également, devrait relier Alger à Abuja (Nigeria), « ce qui nous permettra d’être en relation avec nos voisins africains ». « Nous ouvrirons prochainement un bureau à Marseille (France), comme une première étape de notre déploiement à l’international », a affirmé l’invité d’El Moudjahid.

Interrogé sur les créances qu’AT détient auprès des particuliers et des institutions étatiques (ministères, entreprises…), le conférencier a précisé que les créances recouvrées auprès des particuliers sous l’offre « Sahelli », s’élèvent à 400 millions de dinars. S’agissant de celles détenues auprès des ministères, le PDG d’AT a indiqué, sans avancer le moindre chiffre, que l’opération de recouvrement « se fait selon les capacités de chaque département ». En outre, AT s’est tracé comme objectif d’atteindre 6 millions d’abonnés à l’ADSL (haut débit) à l’horizon 2014 dans le cadre du plan « e-Algérie ».

L’orateur a ajouté que son groupe prévoit quelque 900 000 accès à Internet en 2011. « En sus des 400 000 accès enregistrés actuellement, nous prévoyons 500 000 autres cette année », a souligné M. Dabouz, qui promet la « généralisation de la fibre optique et donc, de l’internet à haut débit, dans tous les foyers du pays ». L’intervenant a promis une « meilleure qualité de service » pour les clients. « Notre objectif est de satisfaire l’internaute algérien. Pour ce faire, il faut qu’Internet soit partout ».

Abordant le conflit avec l’opérateur privé Eepad, le PDG d’AT a rappelé la position officielle du gouvernement, à savoir que ce conflit « est purement commercial ». Il a indiqué, dans ce cadre, qu’ « il y a eu une option de la part de l’Etat d’entrer dans le capital de l’opérateur, sans que celle-ci ait abouti ». Il a également ajouté que d’autres « options sont envisagées » afin de résoudre ce conflit qui a défrayé la chronique durant des mois, sans toutefois en préciser la nature. De son côté, le PDG de l’Eepad, M. Harzellah, a réfuté la version « officielle », promettant de dévoiler « les tenants et aboutissants » de cette affaire lors d’une conférence de presse qu’il tiendra dans les jours à venir, comme il l’a confié à un groupe de journalistes en marge de la conférence de presse de M. Dabouz.

Younès Djama

Tags: Algérie ADSL Eepad Internet

Source : Le Jeune Independant

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire

  • Le marché de l’adsl en Algérie est sans réelle concurrence. On se rappelle bien de l’étouffement de l’eepad par AT afin que cette dernière garde le contrôle absolu sur le marché algérien. À l’heure où l’internet est à 100 mbit/s dans les pays européens, AT continue à commercialiser de l’adsl 256 kbits/s au prix très élevé de plus de 1000 dinars par mois.
    Le pire est que les 256 bits/s ne sont disponibles qu’à 5h du matin quand tout le monde est en train de dormir.
    AT commercialise également du 1 méga pour près de 2000 dinars par mois (20 euros) le forfait 1 méga n’échappe guerre au problèmes de sous dimensionnement réseau d’AT. Il n’est disponible vraiment qu’à 5 heure du matin et le soir il se transforme en connexion modem à moins de 100 kbits/s.
    La stratégie d’AT considère l’adsl en Algérie comme une source de revenu et pas un marché à développer pour l’image du pays où le confort de l’internaute algérien. On constate cela en suivant l’évolution de l’offre ADSL depuis ses débuts en Algérie. Pour preuvei, il m’a fallut trois jours d’attente dans l’agence AT à Chlef pour renouveler mon abonnement fawri. Le système de gestion du compte ADSL est totalement obsolete. Il faut environ 20 minutes par client pour payer. Juse pour info, cette offre s’appelle fawri, ce qui signifie instantané.

    Sur le plan des services fournis avec l’adsl en Algérie. Il n’y à ni télé ni boite mail ni hébergement ftp où web. Il ne faut même pas rêver d’une adresse ip publique où d’un compte voip où sip. J’ai personnellement tenté d’obtenir une adresse ip publique mais on m’a expliqué qu’en Algérie même un professionnel ne peut avoir une adresse ip publique. Quant au SIP les ports sont volontairement bloqués par l’opérateur.

    Le contrast est saisissant entre des opérateurs européens qui innovent de jours en jours quadruple play(internet jusqu’à 100 mega,tv,téléphonie fixe et mobile illimitée), services offerts et le tout pour une trentaine d’euros par mois alors qu’AT est encore au 1 méga à 5heure du matin à 20 euros par moi. C’est tout simplement décevant et scandaleux de la part d’AT. Même nos voisins tunisiens et marocains font mieux avec du 8 méga en Tunisie.

    Je demande à tous les abonnés algériens de ne pas acheter ce service. AT doit nous payer pour l’utiliser.

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir