mardi 12 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Le dirigeant socialiste préconise un travail de mémoire et déclare

François Hollande : Pour une condamnation sans réserve du colonialisme

9 décembre 2010

Le dirigeant du Parti socialiste français, M. François Hollande, a été reçu hier en audience par le secrétaire général du FLN Abdelaziz Belkhadem qui l’avait invité pour une visite en Algérie.

« Les relations entre l’Algérie et la France, le devoir de mémoire, la situation dans la région euroméditerranéenne, l’Union pour la Méditerranée, ainsi que la question palestinienne ont été les principaux points passés en revue lors des entretiens », a déclaré M. Hollande dans un point de presse à l’issue de sa rencontre avec M. Belkhadem.

Au sujet de la mémoire, M. Hollande a réitéré les positions de celui-ci sur ce sujet : le devoir de mémoire est un travail qu’il faut mener « sans rien craindre » et le fait colonial doit être condamné « sans réserve » pour que l’Algérie et la France puissent avancer ensemble dans leurs relations de coopération, a-t-il résumé. « En ce qui nous concerne au Parti socialiste, au sujet du devoir de mémoire, nous n’avons jamais changé de position sur le fait colonial qui doit être condamné sans réserve », a-t-il dit selon l’APS. « Nous avons évoqué beaucoup de questions, notamment le devoir de mémoire, un travail d’historiens qu’il faut absolument valoriser et accomplir sans rien craindre pour ouvrir une nouvelle voie vers l’avenir », a souligné M. Hollande, relevant que l’Algérie et la France ont de « nombreux aspects communs qui les unissent ». Il a estimé qu’il ne doit pas y avoir d’« ambiguïté » ni de « malentendu » dans les relations entre les deux pays, afin, a-t-il dit, que « nous puissions avancer ensemble dans tous les domaines de coopération que nous voulons développer ».

Pour sa part, M. Belkhadem a indiqué que « l’intérêt de nos deux pays exige que l’on aille de l’avant et qu’on passe à une étape qualitative dans notre coopération sans pour autant oublier le devoir de mémoire ». Il a insisté sur la nécessité, pour la France, d’« assumer son passé colonial », car il s’agit d’un « acte criminel », a-t-il souligné. M. Belkhadem a indiqué « ne pas comprendre » qu’il y ait un tel « déni de ce droit » de la part de la France, ajoutant que le fait d’« institutionnaliser l’apologie du colonialisme est un acte qu’on ne peut admettre en aucun cas et d’aucune manière ».

Dans une déclaration à la presse en marge de cette rencontre, M. Belkhadem a réaffirmé que les Français devraient « reconnaître les crimes coloniaux comme un acte condamnable nonobstant les retombées aux plans juridique et politique ». « L’Algérie est souveraine dans sa décision », a-t-il ajouté, précisant que « tout le monde doit savoir que la nostalgie du paradis perdu doit disparaître des consciences de ceux qui essaient encore de redorer la face du colonialisme ». Concernant les relations algéro-françaises, il a souligné que « beaucoup de choses ne sont pas encore réalisées », citant le volume des investissements qui n’a pas « atteint le niveau requis » et la circulation des personnes qui « n’a pas atteint les objectifs escomptés ». Le partenariat bilatéral, a-t-il poursuivi, « requiert une liberté de circulation dans les deux sens. Il faut œuvrer dans cette direction et la levée de l’amalgame entre islam et terrorisme ainsi que de l’islamophobie et de la haine des Arabes », a-t-il ajouté.

Concernant l’Union pour la Méditerranée (UPM), M. Belkhadem a indiqué qu’elle ne « peut être une alternative au processus de Barcelone », estimant que « certains pays européens refusent l’entrée de la Turquie dans l’UE et veulent soulager leur conscience en ouvrant à ce pays l’accès à l’UPM tout en permettant à l’entité sioniste de revenir au devant de la scène par le biais de cette Union ».

H. M.

Tags: Algérie France François Hollande

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir