mardi 22 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Conférence USA-Maghreb pour l’entrepreneuriat

Alger soutient l’initiative de Washington

1er décembre 2010
Alger soutient l'initiative de Washington

« Nous nous engageons à apporter tout le soutien voulu afin de contribuer à une parfaite réussite de cette initiative », a déclaré hier Mohamed Benmeradi, ministre de l’Industrie, de l’Investissement et de la PME,

à l’adresse du Secrétaire d’État américain adjoint aux Affaires économiques, de l’Energie et du Commerce, Jose W. Fernandez, lors de l’ouverture de la Conférence USA-Maghreb pour l’entrepreneuriat, qui se tient à l’hôtel Hilton d’Alger, en présence de David Pearce, l’Ambassadeur des Etats-Unis à Alger. La conférence, qui a vu la participation de plusieurs dizaines de « Business Leaders » du Maghreb, a pour but d’encourager et de promouvoir l’entrepreneuriat dans la région, et de tisser des liens entre les entreprises maghrébines entre elles et avec la communauté d’affaires aux Etats-Unis.

Le ministre de l’Industrie, qui a tenu à préciser que l’Algérie « a répondu favorablement dès le début à cette initiative », s’est dit confiant que les débats qui y auront lieu « permettront d’inaugurer une nouvelle ère pour la promotion des initiatives, tant au niveau maghrébin qu’à l’échelle transatlantique ».

De son côté, Jose W. Fernandez a expliqué que le choix du Maghreb pour la tenue d’une telle rencontre date « depuis longtemps ». « Il y’a une dizaine d’années, les États-Unis avaient annoncé leur intérêt à approfondir leur engagement économique dans la région du Maghreb. Bien que ces partenariats ne se soient pas déroulés comme nous l’avions souhaité, nous avons examiné de près les bonnes idées et les défis de cette expérience dans le but d’aller de l’avant avec quelque chose de plus fort », a-t-il déclaré dans son allocution. Quant au choix de l’entrepreneuriat comme thème de cette conférence USA-Maghreb, le ministre mettra en avant la mentalité américaine qui considère l’entrepreneuriat comme « un des éléments essentiels qui contribue à ce qu’une société reste libre et prospère ».

« Nous faisons de l’entrepreneuriat un pilier de dialogue avec d’autres pays », car « nous croyons que nous avons beaucoup à apporter dans ces domaines, et nous considérons également que nous avons autant de chose à apprendre ». Au cours de cette Conférence, il est question de débattre de « l’entrepreneuriat des jeunes au Maghreb », de « l’accès au financement » dans la région, et d’échanger des expériences entre les hommes d’affaires maghrébins et américains participants. Les organisateurs présenteront également le « partenariat avec l’Afrique du Nord pour les opportunités économiques » (NAPEO) et celui aux « Partenaires pour un nouveau départ (PNB) ».

L’Institut ASPEN, qui a été désigné pour assurer le secrétariat de ce nouveau partenariat, va lancer un « Appel à l’Action ». Le programme prévoit, au 2e et dernier jour de la Conférence, une session formation sur la création de Start-up. Le Secrétaire d’État américain adjoint aux affaires économiques, de l’Energie et du Commerce a rencontré hier le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci. Aujourd’hui il sera reçu par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, avant de rencontrer le DG des Douanes, Mohamed Abdou Bouderbala, pour la signature d’un Accord bilatéral, et le ministre du Commerce, M. Benbada. M. Fernandez clôturera sa visite par une conférence de presse.

Parmi les participants à cette rencontre, on notera celles de : Ismael Chikhoune et Paul Mikolashek, Présidents de l’U.S. - Algeria Business Council (USABC), Douja Ben Mahmoud Gharbi, Président et Associé de DG International, Omar Chaabi, Vice-Président de Ynna Holding, Nassim Lounes, Organisation des Jeunes Entrepreneurs du Maghreb (CJD Maghreb), Lina El Yakhloufi, Directeur INJAZ Student – Maroc, Amel Chouikh, lauréat de la compétition Algeria Start-Up Initiative Business Plan, Abdelhakim Meftahi, fondateur de Resotex, Walter Jones, directeur exécutif Etats- Unis de la Banque africaine de développement (BAD), Saqib Rashid, Vice-Président Abraaj Capital, Mohammed Mehdi Khemiri, PDG Innovest, Jonathan Ortmans, Kauffman Foundation, Président de Global Entrepreneurship, Arezki Daoud, fondateur de North Africa Advisors éditeur de The North Africa Journal, de Slim Othmani, PDG de NCA-Rouiba, d’Isaad Rebrab, PDG Cevital, Obadah Rachidi, Moroccan American Center (USA), Lisa Nitze, PDG de Social Enterprise Alliance.

Mohamed Mehdi

Tags: Algérie Economie Etats-Unis

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir