mardi 12 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Terrorisme : L’Algérie moins « risquée » que les Etats-Unis

14 novembre 2010
Terrorisme : L'Algérie moins « risquée » que les (...)

Le risque terroriste est moins important en Algérie qu’aux Etats- Unis, la France ou la Grande-Bretagne.

Selon le dernier classement publié par la société britannique Maplecroft, l’Algérie redevient progressivement un pays où le risque terroriste est moindre, sinon considérablement atténué, comparativement à des pays où ce risque reste élevé, particulièrement aux Etats-Unis, en France ou en Grande-Bretagne. En fait, l’Algérie est située dans la catégorie risque « moyen », loin derrière des pays comme la Grèce ou l’Espagne.

Le classement du risque pays effectué par la société spécialisée Maplecroft, se base notamment sur la fréquence et l’importance des attentats terroristes, dont l’Indice du risque terroriste (TRI) qui est établi chaque année sur la base du nombre et de l’intensité des attentats. Le « bon » classement de l’Algérie reflète en fait la maîtrise de la situation sécuritaire par les forces de sécurité, en dépit d’actes terroristes sporadiques dans certaines régions du pays. Mais, l’important, est que l’Algérie n’est plus dans cette liste noire de pays « infréquentables  », « dangereux » et « où la circulation des étrangers » est fortement déconseillée par les chancelleries.

Maplecroft classe l’Algérie à la 36e position, dans la catégorie risque « moyen », après les Etats-Unis classés 33e. La France est quant à elle classée 44e et le Royaume-Uni 47e. En haut de l’échelle, on retrouve la Somalie, qui est le pays à plus fort « risque terroriste », devant le Pakistan, l’Irak et l’Afghanistan. La Somalie a bondi en un an de la quatrième à la première place de l’indice, ayant subi 556 « actes terroristes » de juin 2009 à juin dernier, qui ont provoqué la mort de 1.437 personnes, a précisé Maplecroft, société spécialisée dans l’étude des risques naturels ou humains. Dans la même catégorie « risque extrême » le Pakistan, l’Irak, l’Afghanistan, et les Territoires palestiniens suivent.

En Europe, c’est la Grèce, qui est le pays européen au risque le plus important. Classée dans la catégorie « risque élevé », elle a bondi de la 57e place à la 24e, avec 180 attentats en un an, dépassant ainsi l’Espagne (27e). Le Canada (67e), l’Allemagne (70e), le Maroc (84), la Suisse (114) et la Belgique (117) sont classés à risque « faible ». La « relative » bonne place de l’Algérie dans ce classement dénote par ailleurs du caractère transnational du phénomène terroriste, ce que l’Algérie avait de tout temps dénoncé. Un phénomène qui est devenu une menace permanente pour la sécurité internationale, quel que soit le pays ou le degré de ses systèmes de sécurité.

Pour autant, certains estimeront que ce type de classements est de nature à noircir la situation interne, politique et économique de pays « mal classés », alors que le risque d’une activité terroriste intense est souvent plus présent dans les grandes économies développées que dans les pays du Sud. C’est, selon des observateurs, le revers de la médaille de tout classement de ce type, qui mesure l’insécurité due au terrorisme selon le risque d’attentats.

Yazid Alilat

Tags: Algérie Etats-Unis Sécurité Terroriste

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir