samedi 21 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Alistair Burt : L’Algérie, un partenaire très proche

13 novembre 2010

« L’Algérie est un pays important pour le Royaume-Uni et je suis ravi d’y effectuer ma première visite », a-t-il soutenu. Pour le ministre britannique, le Maghreb est une région de croissance qui offre au Royaume-Uni des opportunités économiques et autres. M. Alistair Burt a souligné que le Royaume Uni veut que l’Algérie et le Maghreb réussissent.

« Le Maghreb est notre voisin et nous travaillons déjà étroitement avec lui sur les questions de la sécurité et de la politique étrangère. Les questions de la lutte anti-terroriste, de la drogue et de la criminalité sont des questions très sérieuses et ne peuvent ne pas faire l’objet de notre coopération », a-t-il précisé. Pour le représentant britannique, l’Afrique du Nord et l’Algérie attirent particulièrement leur attention dans leur recherche de partenaires à l’étranger.

Selon lui, l’Algérie est le plus grand marché au Maghreb et il existe un immense potentiel pour plus de partenariat commercial avec le Royaume uni. « L’Algérie est un partenaire commercial de longue date et nos relations commerciales ont connu un réel essor durant les dernières années, et ce, malgré les difficultés économiques mondiales », a-t-il expliqué. Avant d’ajouter « le volume d’échanges entre nos deux nations a atteint 1,4 milliard de livres en 2008 et ne cesse de s’accroître. Le Royaume-Uni représente actuellement l’un des plus grands investisseurs étrangers en Algérie. Mais nous pouvons faire beaucoup plus ensemble comme nous pouvons tous les deux bénéficier de l’un et de l’autre ».

Le ministre britannique de la région Mena a annoncé que cette année que les deux parties ont signé une feuille de route portant sur une coopération future qui développera davantage les bonnes relations qu’entretiennent déjà les deux pays dans le domaine de l’énergie et les élargir à d’autres domaines tels la gestion de risques et l’efficience énergétique. « Cette feuille de route reconnait également l’importance de développer de nouveaux partenariats dans les industries à faibles émissions en carbone et de travailler ensemble sur les énergies renouvelables, un domaine dans lequel l’Algérie jouit d’un grand potentiel », a-t-il dit. Il a fait part également que les firmes britanniques demeurent disposées à apporter leur aide à travers leur expertise dans le design et l’engineering . Et d’indiquer que les compagnies britanniques opérant dans le domaine de la défense sont intéressées par le programme algérien visant à moderniser ses forces armées. « Augusta Westland a récemment obtenu des commandes pour fournir des hélicoptères aux forces armées et nous espérons que de tels partenariats puissent progresser », a-t-il soutenu.

A-T

Tags: Algérie Angleterre

Source : La V.O

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir