mardi 22 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie : Les Autrichiens étalent leur savoir-faire

6 novembre 2010
Algérie : Les Autrichiens étalent leur savoir-faire

Le ministère de l’Habitat cherche auprès des Autrichiens un apport de technologie et de savoir- faire pour l’exécution « vite, bien et à moindre coût » de « son programme intense de construction de logements. »

« Une stratégie basée sur une production intense de lo gements », c’est le directeur de la promotion immobilière qui en a fait la présentation hier à l’hôtel El Djazaïr au cours d’un séminaire organisé par la section commerciale de l’ambassade d’Autriche à l’occasion de la visite en Algérie de plusieurs patrons d’entreprises autrichiennes spécialisées notamment dans le BTP et ses équipements. La mission autrichienne en Algérie est conduite par le chef du département Afrique et Moyen- Orient de la Chambre Economique Fédérale d’Autriche. Appuyée par la chambre, la section économique et commerciale de l’ambassade d’Autriche à Alger. Lies Ferroukhi a mis en avant les deux millions de logements programmés sur la période 2010-2014. « Nous souhaiterions que soient établies des relations de partenariat avec nos entreprises publiques et les entreprises autrichiennes qui ont une grande expérience en la matière, » a-t-il affirmé. Il fera remarquer que « l’outil public » que sont les entreprises nationales sont assainies, affichent une situation équilibrée et favorables pour établir des opérations de partenariat, » ajoute-t-il. « Nous voulons travailler avec les Autrichiens parce qu’ils peuvent fournir un travail vite fait, bien fait et à moindre coût avec nos entreprises publiques qui sont toutes normées, » souligne-t-il encore.

Avant lui, le conseiller du ministre de l’Habitat, avait indiqué dans cet ordre d’idées que « les entreprises autrichiennes peuvent intervenir dans le un million deux cent mille logements programmés sur la période 2010-2014 avec en plus les 800 000 logements encore en chantier. Nous encourageons la création de sociétés mixtes, en joint venture, avec nos entreprises publiques.  » Dr Ahmed Nasri soulignera que « les programmes de construction de logements sont publics et financés par le Trésor donc, il y a les garanties de financement. » Il proposera aux patrons d’entreprises autrichiennes de consulter le site Internet du ministère de l’Habitat pour prendre connaissance des projets de construction lancés à travers les différentes régions du pays et identifier ainsi leurs partenaires au niveau local et régional. » Il suggère aussi de s’enquérir de « tous les programmes d’équipements qui accompagnent les programmes de l’Habitat. » Dr Nasri fera savoir que les 5 ou 6 entreprises autrichiennes présentes ont des spécialités intéressantes entre autres le coffrage pour les façades de bâtiments, ce qui encourage d’avoir « un design pour des façades beaucoup plus vivantes ». L’outillage « très intéressant  » pour le domaine minier, le PVC pour les fenêtres, et autres machines et équipements pour d’autres secteurs… Le conseiller du ministre de l’Habitat notera aussi l’importance d’un bureau d’études autrichien présent au séminaire, spécialisé dans la topographie. « Il travaille avec un scanner aérien et terrestre, il a des capacités de photographier les structures du sous sol, c’est très intéressant pour la construction,  » a-t-il relevé. La mission autrichienne avait aussi des spécialistes dans les équipements de chemins de fer, de l’assainissement des eaux, du médicament et des laboratoires ainsi que dans les systèmes de gestion du trafic.

La conseillère commerciale de l’ambassade d’Autriche à Alger estime que « la rencontre d’hier nous a permis de présenter notre technologie, notre savoir-faire, notre expertise.  » Elle indique que « c’est en vendant nos machines, en formant les jeunes algériens et en leur fournissant leur concept d’utilisation que nous procédons au transfert de technologie en Algérie. » Les entrepreneurs autrichiens rencontrent ceux algériens depuis près d’une trentaine d’année. « Il y a déjà des partenariats avec les entreprises qui produisent les profils de PVC ou du verre plat. D’autres entreprises sont en contact avec celles algériennes, par contre il existe des entreprises qui ont des difficultés à avoir des contacts en Algérie, parce qu’on leur exige ici d’avoir un agent de contact algérien pour le faire sur place, » nous dit la conseillère commerciale. « Le coffrage est une composante fondamentale dans les structures de béton armé qui n’est pas développé en Algérie, il se fait avec des méthodes traditionnelles.

Nous proposons des partenariats pour le faire avec des méthodes modernes dans des délais très intéressants et à moindre coût, » affirme le représentant de la société autrichienne spécialisée en la matière. Plusieurs intervenants autrichiens ont affirmé qu’ils ont ouvert des succursales de leur société en Algérie depuis plusieurs années. La conseillère commerciale indique que les échanges commerciaux entre l’Algérie et l’Autriche s’élève à près de 300 millions. L’Autriche importe de l’Algérie essentiellement des les huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumeux et produits chimiques inorganiques. « Mais pour cette année, on a eu seulement quelques millions d’euros en raison de la baisse de la demande et de la crise financière mondiale, » nous dit Ulrike Straka. « Pour les 7 premiers mois de 2010, on a eu pour 73,6 millions d’euros d’exportations vers l’Algérie, ce qui représente une croissance de 15% par rapport à la même période de l’année 2009, » indique-t-elle par ailleurs. L’Algérie importe de l’Autriche pour quelques 150 millions d’euros par an. Ulrike Straka précise que l’Algérie importe de l’Autriche des machines, des outils et des équipements pour la construction et pour l’assainissement des eaux ainsi que des produits chimiques, du bois, du papier et du bétail.

Ghania Oukazi

Tags: Algérie Logement Autriche

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir