mercredi 23 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Autoroute Est-Ouest : Les stations multiservices arrivent !

5 novembre 2010
Autoroute Est-Ouest : Les stations multiservices (...)

Sur l’autoroute Est-Ouest, il y a du nouveau : depuis jeudi dernier, les milliers d’automobilistes qui empruntent quotidiennement ce tronçon routier peuvent désormais s’approvisionner en carburants. Faire une petite pause, le cas échéant.

La hantise d’emprunter cette voie rapide et de tomber en panne sèche est en train de s’éloigner. Jeudi dernier, deux stations- service ont été ouvertes par Naftal aux usagers, l’une à Yellel (Relizane), la seconde à Bourached (Aïn Defla). Le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi, avait assisté à l’inauguration de la station-service de Bourached, sur le tronçon autoroutier traversant la wilaya de Aïn Defla. Il a assuré que les 42 stations-service programmées par l’entreprise Naftal sur l’autoroute Est-Ouest seront opérationnelles, au plus tard, au début de l’année 2012. Les 14 autres stations prioritaires seront mises en service dans un délai qui ne saurait excéder les 6 mois, a ajouté M. Yousfi. Le ministre a également annoncé l’existence d’un programme de modernisation de toutes les stations-service à l’échelle nationale pour améliorer les prestations offertes aux usagers.

Les cinq stations-service réceptionnées sont dotées de tous les équipements nécessaires pour assurer, dans les meilleures conditions, la distribution des différents types de carburant, des produits conditionnés comme les lubrifiants, les produits d’entretien automobile ainsi que le GPL. Trois autres stations similaires seront mises en service prochainement à Tadjenanet (Mila), Oued Sly (Chlef) et Sidi Ali Boussidi (Sidi-Bel-Abbès). Ces stations-service sont opérationnelles H24 et seront dotées prochainement d’autres structures d’accompagnement, comme des cafétérias et des aires de repos.

A Yellel (Relizane), le ministre de l’Energie et des Mines a également inspecté les travaux de réalisation de deux stations-service mobiles de l’autoroute sur une superficie de 10 hectares. Les travaux ont été lancés au mois d’octobre dernier : l’une sidonttuée sur la rive nord de l’autoroute et l’autre sur la rive sud. Ces deux stations, dont les travaux ont été confiés à la Société algérienne de génie civil et de construction, filiale de Sonatrach, devraient être réalisées dans un délai de 6 mois, selon les responsables du projet. Par ailleurs, M. Youcef Yousfi a insisté pour que ces deux stations soient livrées au plus tard au mois d’avril prochain, en attendant la livraison de celles de Hassi Krouz (Mila), Aïn Arnat (Sétif) et Sidi Yaakoub (Sidi-Bel-Abbès). La livraison de deux stations-service et la prochaine ouverture de trois autres sur l’autoroute Est-Ouest mettent fin, en réalité, sur le mystère de l’entreprise bénéficiaire de ces projets. En fait c’est Naftal qui en a pris la possession, en vertu d’une décision interministérielle de lui donner la réalisation et la gérance des 46 stations-service et aires de repos prévues sur cette autoroute.

En clair, et comme l’avait souligné en son temps l’ex-ministre de l’Energie et des Mines Chakib Khelil, en donnant à Naftal la réalisation de ces infrastructures de distribution de carburants, les pouvoirs publics zappent carrément le passage obligé de l’appel d’offres national et international. M. Chakib Khelil avait pourtant révélé que son département avait demandé que 50% des stations prévues sur l’autoroute Est-Ouest reviennent à Naftal, pour, selon lui, consolider la rentabilité de l’entreprise publique qui n’aura pas à soumissionner aux avis d’appel d’offres. Résultat : le gouvernement est revenu sur sa décision de céder ces activités à des entreprises étrangères, comme cela avait été annoncé il y a quelques années. Ce sera le ministre des Travaux publics qui donnera un peu plus de précisions sur ce projet. « Nous avons donné la priorité à Naftal pour réaliser non pas des stations à essence mais des stations multiservice », a-t-il annoncé aux journalistes dans l’une des ses sorties sur le terrain, précisant que « ces stations doivent répondre aux normes internationales, car équipées de toutes les commodités nécessaires pour les usagers de la route ». Une première étude portant sur les aires de services réalisée par un bureau d’études français BET Scetauroute-ISIS, recommandait la construction de 58 stations-service et de repos le long du parcours de l’autoroute Est-Ouest. Des aires de services de 7 à 10 hectares tous les 40 à 50 km et d’autres de repos tous les 25 à 35 km, d’une superficie allant de 3 à 5 hectares.

Yazid Alilat

Tags: Algérie Autoroute Est-Ouest

Source : Le Quotidien d'Oran

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir