mardi 24 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie : Quatre femmes nommées à des postes diplomatiques supérieurs

3 novembre 2010
Algérie : Quatre femmes nommées à des postes diplomatiques (...)

La diplomatie algérienne reste concentrée sur les grands dossiers internationaux de l’heure, notamment la paix dans le monde, au Proche-Orient et la question de décolonisation au Sahara Occidental.

C’est en quelque sorte les grandes orientations politiques données hier mercredi à Alger par le ministre des Affaires étrangères, M.Mourad Medelci, aux chefs de postes nouvellement désignés dans plusieurs pays africains, européens, asiatiques et américains. Ce mouvement diplomatique s’inscrit cette année dans « un contexte où l’Algérie est préoccupée par la paix et la sécurités internationales », a-t-il souligné à l’ouverture d’un cycle de conférences destiné aux chefs de postes diplomatiques et consulaires nouvellement affectés à l’étranger. Il a ainsi rappelé la lutte « contre le terrorisme » et en particulier la consolidation de la Résolution 1904 du Conseil de sécurité de l’Onu. Dans cette même préoccupation de garantir la paix et la sécurité dans le monde, et surtout y participer à travers les organisations internationales dont l’ONU, M.Medelci a rappelé le dossier sahraoui qui mobilise les efforts de l’Algérie comme de la communauté internationale pour que les parties en conflit trouvent une solution démocratique qui ouvre la voie à un référendum d’autodétermination pour ce territoire.

La situation au Proche-Orient et en Palestine occupée reste également au menu des préoccupations de l’Algérie, a rappelé encore M.Medelci. Il a également, sur un autre registre, appelé les chefs de postes diplomatiques à accorder une grande importance aux grands dossiers des négociations multilatérales engagées tant dans le domaine de la Défense avec les questions de désarmement, les réformes des institutions de Bretton Woods (FMI, banque Mondiale et OMC), la réforme de l’ONU, notamment la composante du Conseil de sécurité, et d’autres dossiers relatifs au réchauffement climatique.

M.Medelci a en fait donné des orientations claires sur la stratégie diplomatique algérienne pour les prochaines années, dans un contexte international marqué par de grands bouleversements politiques et la menace d’un effondrement du système financier mondial. Il a, sur les questions internes, relevé que »l’Algérie a connu de profonds changements, ce qui a permis d’améliorer la sécurité, de renforcer la stabilité politique et d’engager des réformes sectorielles substantielles ».

Le mouvement des diplomates a touché cette année 27 postes, dont 19 ambassadeurs, 6 consuls généraux et 2 consuls, avec la désignation de quatre femmes diplomates. Pour M. Medelci, la désignation de femmes à des postes diplomatiques supérieurs à l’étranger est « une première depuis l’indépendance du pays », estimant cependant que ce nombre reste insuffisant, avec seulement 7 femmes occupant les plus hautes fonctions dans la diplomatie algérienne. Ce mouvement a touché 10 pays africains, dont le Maroc et la Tunisie, 2 pays arabes non africains, 8 pays européens, 5 pays américains, 2 pays d’Asie et d’Océanie. En outre, le ministère des Affaires étrangères a décidé d’ouvrir deux nouveaux consulats généraux à New York et Barcelone, deux villes qui comptent aujourd’hui un nombre important de ressortissants algériens.

Après le ministère des Affaires étrangères, celui de l’Industrie, de la PME et des Investissements, M.Benmeradi devait animer une conférence, organisée dans la même perspective, à l’intention de ces 27 diplomates qui regagneront bientôt leurs postes. La promotion des investissements et la défense de l’image de marque de l’économie algérienne avec ses potentialités d’investissements ont été au menu de cette rencontre.

Yazid Alilat

Tags: Algérie Mourad Medelci

Source : Le Quotidien d'Oran

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire

  • Pour la stratégie ;
    commencer par une décolonisation pacifique du sahara oriental ; héritage de la colonisation française.
    Et les réclamations du Kabyle==respecter la voix et la volonté de ces populations.

    Un conseil :
    n’approfondir pas trop votre puits car vous êtes les premiers à tomber la dedans.

    tout le succès pour ces femmes, représentantes de l’Algérie un pays voisin et frère malgré ce nuage temporaire.

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir