samedi 19 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie : Aide au logement, ce qu’il faut savoir

29 octobre 2010
Algérie : Aide au logement, ce qu'il faut savoir

Vous voulez postuler à une aide de l’Etat à l’accès au logement  ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau dispositif.

Le dernier Journal officiel publie un décret fixant les niveaux de l’aide frontale pour l’accession à la propriété d’un logement collectif ou pour la construction d’un logement rural, les niveaux de revenu des postulants à ces logements ainsi que les modalités d’octroi de cette aide. Ce décret promulgué par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, stipule que tout souscripteur à l’acquisition d’un logement collectif promotionnel aidé peut postuler à ces aides à condition que cette promotion soit réalisée conformément à des spécifications techniques et des conditions financières définies par arrêté conjoint des ministres chargés de l’Habitat et des Finances. Une aide est également accordée pour l’accès au logement destinée à la location-vente, tel que défini par le décret d’avril 2001.

Le même type d’aide est aussi octroyé pour les personnes éligibles à l’aide à la construction de l’habitat rural. Le volet lié au revenu du postulant présente les différents niveaux de l’aide frontale octroyée par l’Etat. Le texte explique les formules de calcul des aides. Le cumul des revenus mensuels des conjoints postulants peut être pris en compte.

Pour l’acquisition d’un logement collectif, l’Etat accorde 700 000 DA lorsque le revenu est supérieur à une fois le salaire national minimum garanti (SNMG) et inférieur ou égal à quatre fois le SNMG. Le postulant a droit à 400.000 DA lorsque son revenu est supérieur à quatre fois le SNMG et inférieur ou égal à six fois le SNMG. Pour la construction d’un logement rural, le postulant aura droit à 700.000 DA lorsque le revenu est inférieur ou égal à six fois le SNMG. La troisième partie du décret énumère un certain nombre de cas où le postulant ne peut prétendre à l’aide de l’Etat. Ceux qui possèdent en toute propriété un bien immobilier à usage d’habitation, les propriétaires d’un lot de terrain à bâtir sauf si celui-ci est destiné à recevoir la construction objet de l’aide frontale de l’Etat dans le cadre de l’habitat rural ; tout bénéficiaire d’un logement public locatif, d’un logement acquis dans le cadre de la locationvente, d’un logement LSP ou d’une aide publique dans le cadre de l’achat, de la construction ou de l’aménagement de habitation. Aussi, si le postulant est locataire d’un logement public locatif, il ne peut prétendre à l’aide qu’à la condition de restituer son logement, à l’organisme bailleur, libre de toute occupation.

Ces exigences concernent également le conjoint du postulant. Les modalités d’accès à l’aide frontale sont fixées par arrêté du ministre de l’Habitat. Le bénéficiaire de l’aide de l’Etat peut aussi bénéficier de la bonification du taux d’intérêt des emprunts accordés par les banques à condition de remplir les conditions fixées par la réglementation régissant ce dispositif.

Amine L.

Tags: Algérie Logement

Source : Le Quotidien d'Oran

3 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

3 commentaires


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir