jeudi 19 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Autoroute Est-Ouest : La douane aux points de péage

27 octobre 2010
Autoroute Est-Ouest : La douane aux points de (...)

En marge de sa visite à la nouvelle brigade des douanes d’El Amria, dans la wilaya d’Aïn Témouchent, le directeur général des Douanes M Mohamed Abdou Bouderbala, a annoncé un vaste redéploiement de la douane sur l’autoroute Est-Ouest

Selon le DG des Douanes, les futurs points de péage de l’autoroute Est-Ouest serviront de points de contrôle de la douane. Bouderbala a indiqué qu’avec l’ouverture de cette nouvelle infrastructure, les douanes doivent s’adapter et exploiter les aires de péage pour mieux cerner les activités de contrebande. « Les différents services des douanes ont été dotés de nouvelles infrastructures équipées de moyens modernes de travail ou sont en train de l’être » a-til ajouté. Il s’agit, notamment, de scanners manuels de contrôle beaucoup plus efficaces que les outils de travail traditionnels. « Nos agents sont tenus, désormais, à l’obligation de résultats dans leur lutte contre la contrebande qui menace l’économie nationale », a-t-il déclaré. Le DG des Douanes a invité, à cette occasion, les agents de la brigade d’El Amria à préserver ce nouvel acquis et redoubler leurs efforts en matière de lutte contre la contrebande. Concernant la réalisation des infrastructures d’exploitation et de gestion de l’autoroute Est-Ouest, notamment les points de péage, les aires de repos ainsi que les maisons cantonnières , les avis d’appel d’offres internationaux seront lancés avant la fin de l’année en cours.

C’est ce qu’avait annoncé, le mois dernier, le ministère des Travaux publics. « Les appels d’offres des équipements d’exploitation de l’autoroute, à savoir les aires de repos et les infrastructures de péage seront lancés avant la fin de cette année », avait indiqué Hocine Necib, directeur des Routes auprès du ministère. « Toutes ces infrastructures seront conçues et construites selon les standards internationaux », a-t-il tenu à affirmer. Selon lui, les 42 stations-service confiées à Naftal sont prioritaires et seront, de ce fait, construites et mises en exploitation avant les gares de péage et les autres équipements prévus pour cette autoroute dont le tracé s’étend des frontières tunisiennes à celles marocaines. En attendant, 14 stations- service mobiles et provisoires seront prochainement réalisées sur les nombreux tronçons ouverts à la circulation de l’autoroute.

De plus, le corridor de l’autoroute sera parsemé, de part et d’autre, de plusieurs postes de la Protection civile et de la Gendarmerie nationale dont les agents veilleront sur la sécurité des usagers. 55 points de péage, 22 stations d’entretien et 76 aires de repos et de loisirs, 22 postes de la Gendarmerie nationale ainsi qu’un nombre identique de points réservés à la Protection civile seront réalisés le long de l’autoroute. Quant au budget nécessaire à la construction des équipements de l’autoroute, il a été prévu par la loi de finances complémentaire 2009. Plusieurs tronçons totalisant un linéaire d’environ 1.000 km de cette autoroute sont d’ores et déjà ouverts à la circulation, selon les données du ministère.

Le projet de l’autoroute, scindé en trois lots, a été confié au groupement chinois Citic-Crcc (lots Ouest et Centre) alors que le japonais Cojaal s’est vu attribuer le lot Est, et ce, pour un coup global de 11milliards de dollars.

Djamel Belaïfa

Tags: Algérie Autoroute Est-Ouest Douanes

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir