jeudi 19 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Terrorisme

Algérie : Le procès de Hattab, El Para et Droudkel reporté

26 octobre 2010
Algérie : Le procès de Hattab, El Para et Droudkel (...)

Le tribunal criminel près la cour d’Alger a reporté hier l’examen de l’affaire dans laquelle sont impliqués 12 terroristes, dont Hassan Hattab, Saïfi Amari et Droudkel Abdelmalek,

poursuivis pour formation et adhésion à un groupe terroriste et l’implication dans des massacres, enlèvements, torture et attentats à l’explosif dans des lieux publics. L’ajournement de l’affaire jusqu’à la prochaine session criminelle est motivé, selon les débats lors de l’audience, par l’absence de déclarations de l’accusé Chemami Mohamed en fuite et par le pourvoi en cassation contre la décision de la chambre d’accusation introduit par le principal accusé dans cette affaire, Toumi Mohamed, auprès de la Cour suprême qui n’a toujours pas rendu sa décision. La défense a insisté sur la présence des accusés Hassan Hattab, Saïfi Amari et Rabie Cherif Saïd, président de la commission médicale du groupe terroriste, qui se fait appeler Groupe salafiste pour la prédication et le combat.

L’avocat de l’un des accusés a précisé que les faits remontaient à 2006, lorsque les services de sécurité ont éliminé, lors d’un accrochage avec des terroristes dans la région de Haizer (wilaya de Bouira), quatre terroristes et arrêté l’accusé Toumi Mohamed, qui a tué trois éléments de la sécurité.

L’accusé Toumi Mohamed est le garde personnel de Hassan Hattab, a ajouté la défense, qui a précisé que le tribunal criminel de Blida a déjà condamné l’accusé le 3 mars 2009 à 15 ans de prison ferme pour appartenance à un groupe terroriste. L’accusé Toumi Mohamed a reconnu, lors de l’enquête préliminaire, son appartenance à un groupe terroriste activant dans la région de Bouira en divulguant les noms des terroristes qui le composaient. Il a également reconnu son implication ainsi que celle de son groupe dans de nombreuses opérations terroristes, dont des attentats à l’explosif, des massacres et des actes d’enlèvement.

Tags: Algérie Procès Terroriste

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir