vendredi 18 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Coopération sécuritaire

Des Américains forment des gendarmes algériens

26 octobre 2010
Des Américains forment des gendarmes algériens

Trois experts américains sont depuis le 24 octobre à Alger pour la formation des officiers supérieurs de la gendarmerie nationale.

Daniel McDevitt, Tom William et Frank Young qui cumulent une grande expérience dans le domaine de l’application de la loi assurent durant huit jours une formation sur « la gestion des grandes affaires » au profit de 24 officiers. Cette formation novatrice et dynamique comprend, selon un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis, des conférences, des discussions et des exercices pratiques sur les procédures d’enquête interinstitutionnelle et intra-institutionnelle, la constitution des groupes de travail ainsi que les compétences de gestion nécessaire pour la résolution des affaires criminelles complexes.

Ce stage entre dans le cadre du programme d’assistance antiterroriste (ATA) lancé en 2000 élaboré en partenariat entre l’Algérie et les Etats-Unis. Ce programme qui est géré par le bureau de la sécurité diplomatique relevant du Département d’Etat américain, a été créé en 1983 sur autorisation du Congrès comme une initiative majeure pour lutter contre le terrorisme international. Au moins 322 membres des services d’application de la loi algériens ont bénéficié de formation en Algérie et aux Etats-Unis entre 2000 et 2005. Ces formations ont porté sur la protection des VIP en l’an 2000, les mesures de prévention contre les explosions en 2001, les enquêtes sur les explosions en 2002, un séminaire de sensibilisation sur les équipes de réponse aux crises et les armes de destruction massive en 2003, un échange avec l’académie de police, gestion relative à la protection du renseignement en 2004 et la formation des formateurs et la négociation pour la libération d’otages / gestion des crises en 2005. En 2010, les Douanes algériennes ont bénéficié de deux formations sur la gestion du contrôle des frontières et sur la détection des faux documents de voyage.

Pour l’Algérie qui a longtemps souffert des atrocités terroristes depuis 1991, ce programme représente, selon le communiqué de l’ambassade, « un véhicule d’échange d’expertise et de ressources importantes avec notre pays ». « Il offre un cadre dynamique aux Etats-Unis pour bénéficier de la contribution significative de l’Algérie à la lutte contre l’extrémisme violent tout en partageant les stratégies efficientes de sécurité qui ont été développées et mises en oeuvre aux Etats-Unis ».

Mokhtaria Bensaâd

Tags: Algérie Etats-Unis Gendarmerie

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir