vendredi 20 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Exercice de sûreté aérienne du « 5+5 » à Alger

13 octobre 2010

Un exercice multinational de sûreté aérienne, baptisé « Circaète 2010 », est organisé à Alger à partir d’hier dans le cadre de l’Initiative 5+5, avec la participation d’experts étrangers.

Inscrit au programme militaire des ministres de la Défense de l’Initiative 5+5 au titre de l’année 2010, cet exercice de deux jours est conduit, sous l’égide de l’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), par le Commandement des forces de la défense aérienne du territoire (CFDAT) en coordination avec le Commandement des forces aériennes. L’exercice s’inscrit dans le cadre de la coopération multilatérale sur les questions de sécurité en Méditerranée occidentale entre les pays membres de l’Initiative 5+5+, en l’occurrence l’Algérie, l’Espagne, la France, l’Italie, la Libye, Malte, le Maroc, la Mauritanie, le Portugal et la Tunisie.

Le thème retenu pour l’exercice « Circaète 2010 » consiste en l’échange d’informations entre points de contact des pays membres de l’Initiative 5+5 dans le traitement et la gestion en temps réel d’une menace aérienne terroriste de type « Renegade », décelée dans la zone d’intérêt mutuel, espace aérien des parties membres de l’Initiative, a-t-on expliqué. « Renegade » désigne une plateforme aérienne civile évoluant de telle façon qu’elle pourrait faire naître le soupçon d’un emploi comme arme terroriste. S’agissant des objectifs recherchés à travers la conduite de l’exercice, ils concernent la consolidation des expériences acquises lors des précédents exercices et le développement de l’interopérabilité dans le traitement et la gestion d’une menace aérienne terroriste de type « Renegade ». Cet exercice, qui devrait permettre aussi de renforcer la coordination entre les organismes civils et militaires aux niveaux national et international face à toute menace aérienne non militaire, a bénéficié de moyens humains et matériels conséquents.

Le scénario de l’exercice comporte l’engagement simultané de trois avions de transport militaire dans la zone d’intérêt mutuel, deux avions de l’ANP et un de l’armée de l’Air française, impliquant la mise en alerte et l’intervention d’avions de défense aérienne des pays considérés, et ce, conformément aux normes et recommandations internationales en vigueur dans l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Ainsi, l’échange d’informations entre les différents points de contact des pays membres de l’Initiative 5+5 est établi conformément au manuel pratique de procédures communes, validé au Salon de Provence en octobre 2008. Le superviseur principal de l’exercice est le général d’état-major des Forces de défense aérienne du territoire au niveau du Centre des opérations de défense aérienne du territoire (CODAT), Ali Beccouche.

Ont assisté à l’exercice, le général Tayeb Derghal, chef de département d’emploi et de préparation au CFDAT et le général Abdelkrim Benyahia, chef de département emploi et préparation des Forces aériennes, ainsi que le directeur du Commandement de l’établissement national de navigation aérienne (ENNA) et les attachés de défense des pays de l’Initiative 5+5. Cet exercice est le 4ème du genre après ceux organisés en France (2007), en Italie (2008) et au Portugal (2009).

Tags: Algérie Sécurité

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir