vendredi 20 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Cheb Mami reste en prison

12 octobre 2010
Cheb Mami reste en prison

En attendant que son appel soit examiné par la justice française, Cheb Mami restera en prison. C’est ce qu’a décidé hier la justice française.

Selon l’AFP qui cite l’avocat de l’artiste, la justice française a rejeté hier la demande de libération conditionnelle de Mami, condamné en juillet 2009 à cinq ans de prison pour une tentative d’avortement forcé de son ex-compagne.

Cheb Mami avait fait une « demande de libération conditionnelle parentale » pour pouvoir rendre visite à son fils de deux ans, né durant la cavale de l’artiste en Algérie, a expliqué à l’AFP Me Khaled Lasbeur. Le juge d’application des peines de Melun, ville de la région parisienne où Cheb Mami est incarcéré, a « rejeté » cette demande de libération « car son enfant ne vit pas en France mais en Algérie », a poursuivi l’avocat, ajoutant qu’il allait faire « appel ». Le 16 septembre dernier, la star du raï avait fait une demande de libération conditionnelle. Cette demande a été examinée le 21 septembre par le tribunal d’application des peines de Melun, où il est incarcéré depuis le 3 juillet 2009 et le jugement mis en délibéré au 12 octobre soit hier.

« La victime n’a pas à intervenir dans l’exécution d’une peine », mais « si cette demande est une demande parentale pour l’autre enfant qu’il a eu durant sa cavale en Algérie, cela pose problème car il n’a pas eu un geste, ni un mot pour l’enfant qu’il a eu avec ma cliente, malgré sa demande express », avait affirmé Me Marie Dosé, avocate de l’excompagne de Cheb Mami, lors de l’examen de la demande de libération.

Cheb Mami a été condamné le 3 juillet 2009 à cinq ans de prison ferme par le tribunal de Bobigny pour des violences infligées en août 2005 à Camille, son ex-compagne, une photographe de presse de 43 ans, avec laquelle il entretenait une liaison, et qu’il voulait voir avorter. Le parquet avait demandé sept ans de prison ferme. Mami encourait une peine maximale de 10 ans de prison.

En août 2005, sa compagne avait affirmé avoir été amenée de force dans une villa à Alger après qu’elle eut annoncé sa grossesse au chanteur qui n’en voulait pas. Elle dit y avoir été droguée et séquestrée, affirmant que deux femmes et un homme ont tenté de lui faire un curetage. Elle a finalement donné naissance à une fillette, aujourd’hui âgée de quatre ans. Le chanteur, après deux ans de fuite en Algérie, avait décidé de se présenter devant la justice. Au cours de l’audience en 2009, Mami avait demandé pardon à Camille. « Je regrette tout ce qui s’est passé. Je lui demande pardon, je regrette », avait-il dit en invitant son ex-impresario, aussi impliqué dans l’affaire, à en faire de même. S’il avait reconnu sa responsabilité, le chanteur avait néanmoins soutenu avoir été « piégé » par son entourage.

En mai 2007, alors qu’il était sous contrôle judiciaire avec obligation de rester sur le territoire français, Mami était rentré clandestinement en Algérie, d’où il ne pouvait être extradé. Outre Mami, son agent Michel Le Corre a été condamné à quatre ans de prison ferme et arrêté à l’audience, pour avoir organisé le voyage de la victime en Algérie. Comparaissant libre, il a été immédiatement écroué. Des peines de trois ans et six ans de prison ferme, assorties de mandats d’arrêt internationaux, avaient été prononcées respectivement contre Hichem L., 27 ans, et Abdelkader L., 42 ans, exécutants présumés des violences. Ces derniers, absents lors du procès, restent sous le coup de mandats d’arrêt internationaux, décernés à leur encontre durant l’instruction.

Pendant le procès, Cheb Mami a parlé de « faute », mais il ne s’était jamais adressé à son ex-amie. « J’étais dépassé par toute cette histoire folle. C’est contraire à mes principes, je n’arrive pas à l’expliquer », avait-il dit en sanglots.

Djamel Belaïfa

Tags: Cheb Mami France Prison Procès

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir