samedi 21 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Grève en France

Légères perturbations dans les aéroports algériens

12 octobre 2010
Légères perturbations dans les aéroports algériens

La grève générale lancée, hier, en France et qui touche également le trafic aérien n’a pas eu d’incidence majeure sur les vols d’Air Algérie. C’est du moins ce que nous avons appris hier auprès de la compagnie nationale.

Selon le chef d’escale d’Air Algérie au niveau de l’aéroport international Houari Boumediene seuls quatre vols à destination de Paris qui devaient décoller d’Alger, de Bejaia et de Sétif dans l’après-midi d’hier, ont été annulés et remplacés.

Les voyageurs en partance de l’aéroport de Bejaia, à titre d’exemple, ont été acheminés vers Alger par Air Algérie et ont décollé à 7 heures du matin vers Paris, alors qu’ils devaient décoller dans l’après-midi, a indiqué notre interlocuteur. Ce dernier, poursuit en précisant que tous les voyageurs qui devaient se rendre dans les aéroports parisiens, notamment Charles De Gaulle et Orly ont été informés par Air Algérie, depuis plusieurs jours, sur la perturbation qui sera générée par la grève en France.

A noter que le dernier vol qui a décollé vers Paris, hier, a eu lieu à midi. Pour ce qui est des autres destinations françaises, notamment Lyon et Metz, les vols d’Air Algérie ont été maintenus et n’ont connu aucune perturbation. Les dessertes vers ces villes ont été assurées normalement dans les délais fixés par la compagnie nationale. En fait, selon le chef d’escale d’Air Algérie, la grève déclenchée en France et qui prendra fin aujourd’hui n’a pas réellement d’impact sur le trafic aérien même si des vols d’Air France et d’Aigle Azur à partir d’Alger ont été également annulés. Les 350 voyageurs, qui devaient se rendre dans les aéroports parisiens, ont tous été pris en charge et ont pu se rendre à leur destination avec néanmoins un léger décalage dans les horaires.

Pour ce qui des voyageurs qui devaient se rendre de Paris vers les aéroports algériens, le chef d’escale d’Air Algérie qui s’est montré très coopératif, a assuré que les agences de la compagnie nationale ont informé tous les concernés individuellement. « Aucun vol supplémentaire n’est prévu puisqu’on a pris nos dispositions à l’avance » a tenu à préciser le chef d’escale. Il y a lieu de souligner qu’aucune perturbation n’a été enregistrée, hier, au niveau de l’aérogare. Il faut savoir également que la journée de mardi est considérée par les compagnies de transport aérien comme étant des « journées creuses ». Le problème aurait été plus compliqué, si la grève des Français aurait coïncidé avec le week-end caractérisé par une grande affluence des voyageurs au niveau de l’aéroport de la capitale notamment.

Enfin, il y a lieu de rappeler qu’Air Algérie a déjà informé, dans un communiqué diffusé avant-hier, que des « limitations  » ont été imposées à toutes les compagnies aériennes par la direction de la navigation civile française (DGAC). La décision de la DGAC fait suite au mouvement de grève organisée par plusieurs syndicats français, qui ont engagé un véritable bras de fer avec leur gouvernement et cela pour dénoncer la nouvelle loi sur les retraites qui oblige les Français à travailler plus.

Z. mehdaoui

Tags: Air Algérie France Grève

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir