lundi 23 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Une cinquantaine de patrons américains à Alger

24 septembre 2010

Des opérateurs américains sont attendus à Alger à partir d’aujourd’hui pour un séjour de presque une semaine, consacré essentiellement à la recherche d’opportunités d’investissements en Algérie.

Selon l’APS, qui cite l’ambassade d’Algérie a Washington, une délégation d’une cinquantaine d’hommes d’affaires américains séjournera jusqu’au 30 septembre à Alger. Cette mission économique de 6 jours, organisée par l’ambassade algérienne et le Conseil d’affaires algéro-américain USABC, est composée de sociétés américaines activant dans différents secteurs, notamment de l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire, la construction et l’habitat, les ressources en eau, les technologies de l’information et de la communication (TIC), les services technologiques, les transports, les hydrocarbures, les énergies renouvelables ainsi que la formation professionnelle en matière de gestion des entreprises.

Outre l’organisation d’une conférence sur les opportunités d’investissement en Algérie, il est prévu la tenue de rencontres bilatérales entre les représentants des compagnies américaines et leurs homologues algériens. En outre, des réunions de travail sont programmées au profit des membres de la délégation américaine avec les représentants des départements ministériels concernés et autres entités relevant du secteur économique national, aussi bien publiques que privées (Chambre algérienne de commerce et d’industrie et Forum des chefs d’entreprises).

Entre autres compagnies américaines qui feront partie de cette mission, le groupe Eli Lilly et Merck pour l’industrie pharmaceutique, Vennen Company, Black and Veatch, Ems Inc, Kent Holdings et Perini du secteur de la construction, Raython, Flir et Mc Wane pour les TIC, les ressources en eau et services technologiques, Milky Whey et Costco pour l’agroalimentaire, Panalpine, Exxon Mobile, Halliburton, Conoco Philips, Kellog Brown and Root, Air products and chemical et Global opportunities services pour les hydrocarbures, etc. Lors de sa visite à Alger en juillet dernier, qui visait notamment à étudier les voies et les moyens de renforcer davantage le partenariat économique algéro-américain, le directeur principal de l’Engagement mondial à la Maison-Blanche, M. Pradeep Ramamurthy, avait indiqué que les Etats-Unis souhaitaient renforcer leurs liens avec l’Algérie et les autres pays du Maghreb dans le domaine économique, dont l’entrepreneuriat, à travers une coopération bilatérale et des échanges d’intérêt commun. Précisant que « l’entrepreneuriat et les échanges économiques sont l’un des piliers de la coopération entre l’Algérie et les Etats-Unis », l’émissaire de la Maison-Blanche avait fait comprendre que la réussite d’un partenariat économique « nécessitait la collaboration de tout un chacun et une stratégie de développement à long terme ».

Durant l’année 2009, les Etats- Unis sont restés le premier client de l’Algérie avec un montant de 9,26 milliards de dollars d’exportations algériennes (21,2% de la structure globale des exportations) et le sixième fournisseur avec 1,99 milliard de dollars d’exportations américaines (5,11%).

Tags: Algérie Etats-Unis Investissement

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir