mercredi 18 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie : Les agences de voyages n’iront pas à La Mecque

14 septembre 2010
Algérie : Les agences de voyages n'iront pas à La (...)

Les agences de voyage sont enfin fixées sur le sort qui leur a été réservé concernant l’opération Hadj 2010.

Seuls les organismes étatiques, en l’occurrence l’Office national algérien du tourisme (ONAT) et le Touring Club Algérie (TCA) ont été retenus pour cette saison. Les agences de voyage ont été écartées de l’organisation de cette opération pour ne leur confier que le rôle de sous-traitant.

Les voyagistes seront donc de simples commissionnaires qui recevront les dossiers des futurs pèlerins pour les transmettre ensuite à l’ONAT ou au TCA. Une décision qui reste inexpliquée pour la Fédération des agences de voyage du fait que, l’année dernière, 28 agences ont participé à l’organisation du hadj et cette année aucune n’a été élue. « Pour l’instant, nous n’avons aucun commentaire à faire sur cette décision du fait que cette procédure d’écarter les agences du pèlerinage a été adoptée durant les années précédentes puis annulée puis reprise et maintenant supprimée. Nous préférons donc temporiser avant de décider de l’action à entreprendre ». Une chose est sûre, cette décision du gouvernement a mis fin au suspense qui a plané ces derniers jours, mettant tous les voyagistes dans l’expectative. Rien n’était clair pour ces agences concernant la nouvelle réglementation instituée par décret exécutif n°10-186 du 14 juillet 2010, modifiant les conditions et les modalités de création et d’exploitation des agences de tourisme et de voyages et leur participation ou non à l’opération du hadj. Cette procédure, qui s’est déroulée normalement l’année dernière avec le dépôt de dossier complet pour les postulants à l’office du hadj, chargé d’étudier ces dossiers et le classement des agences en catégorie A pour celles qui ont une expérience de cinq années et plus dans l’organisation de la omra ou B pour celles n’ayant pas cette durée d’expérience mais qui justifient leur compétence par une certaine maîtrise, a pris du retard cette année au point où les spéculations et les rumeurs allaient bon train en l’absence d’une décision officielle.

Maintenant que les agences ne sont plus de la course, le ministère de l’Intérieur annonce le lancement de l’opération de dépôt des dossiers de visas à compter de mardi 14 septembre. Une salle située à la rue Docteur Saâdane, à proximité de la salle Ibn Khaldoun à Alger, a été ouverte pour l’accueil des citoyens demandeurs de visa pour la campagne hadj 2010. Un communiqué du ministère de l’Intérieur indique dans ce sens que les passeports déposés doivent être obligatoirement accompagnés des pièces nécessaires, à savoir le livret hadj de la campagne 2010, deux photographies d’identité sur fond blanc, l’acte de mariage ou un autre document d’état civil attestant de la relation d’accompagnateur (mehrem) pour les femmes âgées de moins de 46 ans et une copie du récépissé de versement du pécule spécial hadj.

Pour cette saison, les frais du hadj sont estimés à 32 millions de centimes, dont 22 millions pour les frais de l’hébergement et la prise en charge et 10 millions pour le prix du billet d’avion. Pour toute information et le dépôt de dossiers, l’accueil des futurs hadji, les 36.000 qui feront le voyage aux Lieux Saints de l’Islam, est prévu tous les jours de la semaine de 8 h du matin jusqu’à 16 h à l’exception du vendredi.

Tags: Algérie Hadj Agences de voyages Mecque

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir