mercredi 18 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie : Une rentrée presque parfaite

13 septembre 2010

Après toute la polémique qui a précédé la rentrée scolaire et les lourdes dépenses que les parents ont eu à faire pour l’achat des habits et des fournitures scolaires, le coup d’envoi annonçant l’ouverture des écoles a été enfin donné.

Ce sont plus de 8 millions d’élèves qui ont rejoint hier leurs établissements scolaires avec, comme premier cours inaugural, la biographie d’un chahid. C’est à partir de la wilaya d’El-Bayadh que le ministre de l’Education, Boubekeur Benbouzid, a annoncé l’ouverture officielle de l’année scolaire 2010-2011.

Une année scolaire qui s’annonçait chaude avec la montée au créneau des syndicats autonomes de l’éducation qui revendiquent la concrétisation des doléances des travailleurs de l’éducation. Mais à la veille de cette rentrée, le partenaire social semble revenir à de meilleurs sentiments, en attendant la réunion avec le ministre prévue le 18 septembre pour remettre sur le tapis tous les dossiers en suspens. Les deux parties montrent, après un bras de fer qui les a opposés, une volonté d’ouvrir de nouveau le dialogue, loin des menaces et des avertissements. Cependant, le bon déroulement de l’année scolaire sera tributaire des résultats des pourparlers entre le ministère et les syndicats.

Pour la journée d’hier, le climat tendu qui régnait quelques jours avant la rentrée n’était pas visible, à voir la joie des enfants de retrouver l’école après les vacances. Pour les élèves déjà scolarisés, c’était le jour de retrouvailles, mais pour les nouveaux élèves, la rentrée représente un événement et une découverte qui marque le premier pas vers les classes. Intervenant à cette occasion, le ministre de l’Education a préféré insister sur l’importance des réformes introduites dans le secteur et qui commencent à donner leurs fruits par la réalisation de structures éducatives de qualité. Selon ses déclarations, l’Etat a consacré 420 milliards de dinars (5,5 milliards de dollars) au secteur dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014. Mettant en exergue l’évolution qu’a connue l’encadrement pédagogique dans la wilaya d’El- Bayadh, le ministre a annoncé que les structures éducatives de la wilaya seront désormais dotées d’internats afin d’améliorer le taux de scolarisation dans cette wilaya, qui est de 92%, sachant que la moyenne nationale est estimée à 98%.

Parmi les 8.176.700 élèves inscrits cette année, 3.848.000 sont au primaire, 3.097.000 au moyen et 1.231.000 au secondaire. Une hausse de 2,71%, tous cycles confondus, est enregistrée par rapport à la saison scolaire précédente. Ces effectifs scolarisés seront encadrés par 377.980 encadreurs pédagogiques et 219.035 encadreurs administratifs et agents de service. Ils ont été répartis sur 24.765 établissements scolaires, dont 17.952 écoles primaires, 4.961 collèges et 1.852 lycées. Pour cette année, les manuels scolaires ont atteint les 60 millions d’exemplaires, afin d’assurer une couverture totale des besoins, et dont la distribution aux structures éducatives a été parachevée en juin dernier. A Oran, la rentrée s’est déroulée dans de bonnes conditions. Ce sont 294.000 élèves qui ont rejoint les bancs des écoles, dont plus de 14.000 écoliers, 115.000 collégiens et 36.637 lycéens.

Le coup d’envoi inaugural a été lancé par le wali à partir du lycée Bouaziz Rabia, situé à haï El-Yasmine. Les responsables de la direction de l’éducation d’Oran ont insisté sur la disponibilité des la prime scolaire et des manuels au niveau des écoles. Dans la wilaya voisine de Aïn Témouchent, l’effectif global scolarisé est de l’ordre de 77.190 élèves, dont près de 37.000 inscrits dans le cycle primaire, 29.263 dans le cycle moyen et 11.088 dans le cycle secondaire. L’infrastructure éducative locale s’est renforcée par l’ouverture de 4 nouveaux CEM, deux lycées, deux groupes scolaires et de 22 classes du cycle primaire.

Quant aux différents établissements de la wilaya de Tlemcen, ils ont accueilli plus de 215.000 élèves - dont 18.000 se rendant pour la première fois à l’école -, répartis à travers les 3 paliers. Cette wilaya a enregistré l’ouverture de trois nouveaux lycées et de 5 CEM, ainsi que la réception de nombreux demi-pensionnats, des salles de sports et autres aires de jeux polyvalentes. La wilaya de Relizane, pour sa part, compte pour cette nouvelle année scolaire 169.000 élèves inscrits dans les cycles primaire (71.500), moyen (79.700) et secondaire (28.600). Le secteur de l’éducation dans cette wilaya s’est renforcé avec l’ouverture d’un nouveau lycée de 1.000 places au chef-lieu de wilaya, de 4 CEM, de deux groupes scolaires et de 9 cantines.

Dans la wilaya de Mascara, ce sont 176.000 élèves qui ont rejoint les bancs de l’école. Le cycle primaire compte un effectif de 86.000 élèves, celui du moyen enregistre 65.000 élèves, dont près de 13.000 inscrits en 1ère année et enfin le cycle secondaire avec 20.392 lycéens, dont 7.590 devant suivre leur cursus en 1ère année.

Enfin, pour la wilaya de Mostaganem, les effectifs scolarisés, tous cycles confondus, sont au nombre de 168.954 élèves, soit 87.639 pour le primaire, 60.699 pour le moyen et 20.616 pour le secondaire. Le secteur de l’éducation compte 2 nouvelles écoles primaires, un CEM et deux internats. Toutefois, un lycée de 800 places et un autre de 1.000 places pédagogiques seront réceptionnés prochainement.

Tags: Algérie Education

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir