mercredi 18 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Guerre de communiqués chez les syndicats

Turbulences annoncées à Air Algérie

12 septembre 2010
Turbulences annoncées à Air Algérie

Confusion autour de la représen tation syndicale des travailleurs de la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Une guerre de communiqués a éclaté entre les sections syndicales UGTA d’Air Algérie et le syndicat national d’entreprise de cette compagnie sur fond de signature d’un accord collectif controversé.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, daté du 9 septembre 2010, les sections syndicales UGTA d’Air Algérie (pilotes, technique/spécifique, technique/support, fret, oeuvres sociales, informatique/Kouba et siège Alger) accusent le « pseudo syndicat maison de l’UGTA/ Entreprise et la Direction générale d’Air Algérie » d’avoir procédé à la signature « en catimini d’un accord salarial ignoble (…), inique et arbitraire ». « Qu’ils disent aux travailleurs quand, comment et entre qui cet accord honteux a été conclu  ? Certainement dans un bureau sombre de la Direction générale », poursuit le communiqué. Et de s’interroger  : « Existe-t-il un syndicat au monde qui puisse accepter une augmentation de moins de 2.000 dinars/ mois pour les bas salaires et de 70.000 dinars/mois pour certains responsables, avec rappel à compter de janvier 2010 » ? Pour les rédacteurs du communiqué, « il est clair que cet accord salarial a porté un coup de grâce à un équilibre salarial déjà précaire. Ceci est la conséquence directe de l’illégalité du syndicat UGTA/Entreprise et du Comité de participation dont le mandat a expiré en 2004.

Il est certain que cet accord salarial injuste et indigne vient exacerber une situation déjà assez critique et dont ses auteurs assumeront l’entière responsabilité  ». Et de conclure : « (…) Est-il normal de permettre au prétendu conseil UGTA/Entreprise d’hypothéquer l’avenir du syndicat UGTA, légendaire à Air Algérie, et participer à l’affaiblissement du pavillon national ? Certes non. C’est justement la réponse attendue de la centrale syndicale, très largement au fait des dessous ayant entraîné la destruction de l’UGTA à Air Algérie, en procédant à la convocation des assises électives du syndicat ».

Il est à rappeler que le syndicat national de l’Entreprise d’Air Algérie a annoncé, dans un communiqué daté du 6 septembre 2010, la signature d’un accord collectif qualifié d’« historique ». « Nous venons de finaliser et de signer notre premier accord collectif qui fera date dans l’histoire d’Air Algérie, car il concrétise et réaffirme l’esprit de solidarité entre les différentes catégories socioprofessionnelles qui oeuvrent au sein de l’Entreprise Air Algérie », a souligné le syndicat national de l’Entreprise Air Algérie. Se réjouissant de cet accord collectif, qui « symbolise cet esprit d’entreprise où toutes les forces convergent vers un objectif commun, son développement suivi et harmonieux et la défense de ses intérêts passant par la prise en charge des problèmes socioprofessionnels de ses travailleurs  », le syndicat d’Air Algérie a estimé que cet accord est « l’un des aspects de la concrétisation de la politique de l’entreprise initiée par son premier responsable, que nous tenons à assurer de notre soutien ».

Tags: Algérie Air Algérie

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir