lundi 21 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie :Education, Benbouzid veut tout chambouler

7 septembre 2010
Algérie :Education, Benbouzid veut tout chambouler

A quelques jours de la rentrée scolaire 2010- 2011, le ministre de l’Education nationale Aboubakr Benbouzid a annoncé un ensemble de mesures « devant permettre de pallier les carences existant dans l’enseignement ».

La conférence nationale des directeurs de wilaya de l’éducation tenue hier à Alger, indique un communiqué du département de Benbouzid, a permis d’élaborer un programme d’actions constituant une véritable feuille de route aussi bien pour les directeurs de l’éducation de wilaya que pour les responsable centraux. Guidée par les indicateurs de qualité de l’UNESCO, ajoute le communiqué, cette feuille de route porte sur les actions à prendre à brève, moyenne et longue échéances ».

Ces mesures, est-il encore indiqué, ont pour but de « corriger les insuffisances et les disparités relevées » au niveau intra et inter wilaya.
La première série de mesures concerne la mise en place de nouveaux mécanismes de lutte contre l’absentéisme aussi bien des élèves que de l’encadrement pédagogique. Selon le département de Benbouzid, des cellules de suivi et de veille dotées de « prérogatives étendues » à même d’agir seront créées dès cette rentrée scolaire. Le redoublement et la déperdition scolaire feront l’objet d’une attention particulière par une mise en veille permanente des structures de coordination et de suivi à tous les niveaux. Sont cités les structures internes des directions de l’éducation, les conseils d’enseignement des établissements, les conseils de classe et les associations de parents d’élèves.

Une autre série de mesures concerne la mise à niveau des établissements scolaires de wilaya à faible rendement pédagogique. Ainsi, il a été décidé d’un parrainage par des établissements scolaires performants d’établissements des wilayas du Sud et de certaines wilayas des Hauts Plateaux dont les résultats son faibles.

Aussi, est-il question d’instituer un mécanisme de suivi piloté par des inspecteurs centraux du ministère et renforcé par une plus grande implication des autorités locales et des parents. Il est également annoncé la multiplication de mesures incitatives en direction des « ressources humaines de qualité pour les encourager à exercer dans des zones difficiles ». Le communiqué du ministère de l’Education indique qu’une évaluation des pré-requis des élèves au niveau de chaque classe, et ce, dès les premiers jours, sera faite. Aussi, une large réflexion sur les rythmes scolaires à adapter à chaque cycle d’enseignement, ainsi qu’au développement des activités périscolaires sera lancée avec la participation des experts, enseignants universitaires, des membres de la commission nationale des programmes et responsables centraux du MEN notamment, sera lancée.

Cette réflexion devra aboutir à des propositions d’organisation de l’année scolaire, en termes d’emploi du temps, de modes de contrôle des connaissances et de répartition des temps de repos.
Le ministère de l’Education annonce aussi l’élaboration de contrats de performance impliquant les responsables des établissements scolaires, les associations des parents d’élèves et même les autorités locales. Autre dossier auquel s’attaque le département de l’éducation, la déscolarisation dans certaines wilayas classées en deçà de la moyenne nationale.

Ainsi dans ce cas, Benbouzid n’écarte pas le recours aux moyens de coercition que permet la loi. L’orientation scolaire n’est pas laissée pour compte, puisqu’il est prévu une refonte des structures des centres d’orientation scolaire pédagogique qui permette à ces structures d’assumer efficacement leur rôle d’orientation et d’information des élèves. Selon le communiqué du ministère de l’éducation, Benbouzid a instruit avec insistance toutes les directions de wilaya pour assurer dorénavant le paiement dans les délais de rigueur des enseignants suppléants et vacataires ainsi que des enseignants recrutés dans le cadre du programme national d’alphabétisation. Le ministre a en outre réitéré l’interdiction d’exclure des établissements scolaires les élèves n’ayant pas atteint l’âge de 16 ans.

Tags: Algérie Education Aboubakr Benbouzid

Source : Le Quotidien d'Oran

4 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

5 commentaires

  • Algérie :Education, Benbouzid veut tout chambouler par nana 8 septembre 2010 21:03

    nos responsables devraient penser a mettre une porte de sortie pour les eleves Nombre d’eleves ne veulent pas etudier car ils sont plus manuels que cerebraux.Une preparation a la vie active serait une bonne option et ce des la seconde. POURquoi ne pas former des specialistes manuels d’autant plus que l’Algerie en manque cruellement.Tous les jeunes ne sont pas destines a aller a l’universite. Soyez realistes messieurs les responsables !

    Répondre à ce message

  • Algérie :Education, Benbouzid veut tout chambouler par APE de malek bennabi à paris 14 septembre 2010 23:10

    bonsoir
    je souhaiterai etre en contact avec les responsables des APE de la nation, nous sommes une APE de l’école internationale algérienne de paris (reconnu dans les hauts de seine, france) ; serait il possible de faire une émission tv concernant l’éducation nationale, il y a tellement de chose à dire puisque je vois que le ministre désire faire le ménage autant sensibilisé tout le monde surtout les parents ; nous n’arrivons pas à nous faire reconnaitre en Algérie en tant qu’APE, c’est tantôt, la direction nous reconnait, tantôt elle nous discrédite, c’est mauvais car les parents d’élèves ne nous prennent pas au sérieux :
    nos collégiens et lycéens n’ont toujours pas fait leur rentrée scolaire, si tout va bien le 20 inchaallah
    je souhaiterai sincèrement que vous me fassiez part des coordonnées des personnes qui nous orienteraient auprès des personnes censées
    nous avons de très gros problèmes internes et manque cruel de locaux (il nous faut une vraie école avec cour et tout ce qui s’ensuit)
    tout à fait d’accord avec nana c’est si logique et que de pertes de temps

    Répondre à ce message

  • Algérie :Education, Benbouzid veut tout chambouler par laid nebeg 11 janvier 2011 11:36

    السلام عليكم انا معلم منذ اكثر من 25 سنة خبرة في التعليم الابتدائي ثم3 سنوات مستشار تربوي في التفتيش
    مع العلم اني كنت ممثلاالمعلمين في اللجنة المتساوية الاعضاء و كما كنت ممثل المعلمين على مستوى النقابة التابعة لللاتخاد العام للعمال الجزائرين ثم احيكت لي مكيدة العزل من منصبي بتوطؤ كل من مدير التربية مصباح سليمان و مفتش التربية للتعليم الابتدائي السائحي محمد .حيث اخبرت ان اللجنة المتساوية الاعضاء هي من اجتمعت و قامت بعزلي الا ان اللحنة صرحت كتابيا انها لم تقم بعزلي كما اكد ذلك مفتش الوظيفة العمومية بتقرير مفصل .اتصلت بكل الاطراف الفاعلة و كل الاحزاب و اول ما توجهت اليه كانت ا لعدالة فلم تنصفني.لقد.لقد افنيت عمري كله في تربية الاجيال افنيت شبابي في التعليم .لقد دمروني اهانوني لقد شحنوا صدري غيظا و جرعوني نهم التهمام انفاسا و افسدوا علي حياتي برمي في الشارع.بعد هذا العمر. الحافل بالجد و النشاط و الشهادات التقديرية .فلم اهن و لم استسلم. اتصلت بكل المؤسسات لعلي اجد عملا لكن دون جدوى لاني لا احمل الا الشهادة التربوية انا لا اطلب سوى مقابلة وزير التربية لاشكو له بالتفصيل حيثيات قضيتي .للاتضال :السيد نبق العيد قصر الحيران ولاية الاغواط رقم الهاتف0798969038

    Répondre à ce message

  • Algérie :Education, Benbouzid veut tout chambouler par algerien 27 janvier 2011 14:52

    j’aimerai bien savoir une chose est ce que ben bouzid est dans ça place je pense que non car jusqu’à maintenant que des problèmes dans ce secteurs , travailleurs sans salaires ;sans intégration, surcharge des classe, des conditions de tramails qui sont vraiment défavorables, .........
    je pense que explication à ce phénomène tout simplement le secteut de l’éducation est encadré par des incompétent qui nont rien a faire avec éducation, a commencer par mr le ministre alors démissionner pour l’amour du ciel.
    je prie dieu tout puissant que l’Algérie prennes l’exemple de la Tunisie . de le part d’un citoyen algérien qui aime son pays . partez svp et prenez avec vous les autre ministres et noublirz pas bien sur votre president.

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir