mardi 22 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie : Le casse-tête du courrier et du chéquier

25 août 2010

Intervenant à l’issue de la réunion d’évaluation du secteur des Postes et des Technologies de l’information et de la communication (PTIC), le président de la République a instruit le gouvernement pour la généralisation de l’opération d’informatisation des bureaux de poste et pour prendre les mesures nécessaires à la promotion des moyens de paiement électronique.

Le chef de l’Etat a en outre sou ligné que « l’acheminement et la distribution du courrier constituent un service de base de la poste qu’il importe d’assurer dans les meilleures conditions », ajoutant qu’il est important « de mettre en oeuvre tous les moyens permettant d’améliorer sensiblement la qualité de ce service ».

Le président de la République a d’autre part rappelé que « de lourds investissements ont été consentis par l’Etat dans le développement des infrastructures de fibres optiques », soulignant la nécessité de « veiller à une utilisation optimisée de ces supports de transport de télécommunication, y compris par la mutualisation des capacités existantes au sein des autres entreprises économiques du secteur public ».

S’agissant de la préservation de l’espace hertzien, le chef de l’Etat a réitéré la nécessité de mettre en oeuvre un système de gestion efficace et rationnelle du spectre des fréquences radioélectriques et de contrôle des émissions radioélectriques et l’obligation de réserver des portions de ce spectre pour pouvoir répondre aux besoins des générations futures.

Lors de l’exposé de son rapport, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication a signalé la poursuite des opérations de densification du réseau postal par l’ouverture de points de contact postaux dans les grandes agglomérations et par un appoint de 103 bureaux récemment remis en service.

Le ministre a en outre indiqué que l’amélioration de la qualité de service du réseau informatique de la poste s’est traduite par le basculement vers un système technologique performant de 520 bureaux de poste et l’introduction de la polyvalence des guichets dans plus de 200 bureaux de poste, ce qui a permis d’assurer la traçabilité des opérations et d’améliorer considérablement la qualité de service au niveau des guichets.

Selon le premier responsable du secteur, dans le cadre du développement des services financiers de la poste et de la monétique, il a été procédé à la mise en service de 690 distributeurs automatiques de billets et à la distribution de 6 millions de cartes à puces aux détenteurs de compte CCP.
De plus, a souligné le même responsable, 1.000 terminaux de paiement électronique, en cours de déploiement, la mise en place dans 300 bureaux de poste de 500 caisses de distribution automatique de billets de banque, la reprise de la confection du carnet de chèques de 25 formules sont autant de mesures qui contribueront à l’amélioration des prestations publiques des services financiers postaux.

Pour ce qui est de la réduction des délais d’acheminement et de distribution du courrier, il a été procédé au maillage des réseaux et des moyens de transport et à la réorganisation de la distribution à travers l’aménagement de 60 centres de distribution au niveau des wilayas.

S’agissant des technologies de l’information et de la communication, il est à souligner qu’au 31 décembre 2009, les capacités de l’infrastructure nationale en matière de téléphonie fixe étaient de près de 4.500.000 équipements d’abonnés. Le nombre d’abonnés reliés est de près de 3.000.000 et les équipements du réseau sont exploités à plus de 70%. Dans le domaine de la téléphonie mobile, la télé densité reste importante. Au 31 décembre 2009, les trois opérateurs comptaient 33. 500.000 abonnements pour un taux de pénétration de 93%. Le nombre d’internautes est estimé à 4.000.000 avec une densité de 11,13 internautes pour 100 habitants. La mise en oeuvre du programme stratégique e-Algérie est appelée à contribuer à l’amélioration attendue, tandis que le nombre d’accès au haut débit avoisine les 1.200.000 et que le nombre des abonnés dépasse les 700.000.

Quant aux réalisations touchant aux pôles d’innovation et de développement des contenus et des logiciels, des entreprises spécialisées dans les domaines des technologies de l’information et de la communication sont hébergées au niveau du Technoparc de Sidi Abdallah, comme il est également prévu le démarrage des activités de l’incubateur de projets.

Tags: Algérie Poste

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir