jeudi 19 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie : Cinq aéroports seulement pour les départs pour le hadj

22 août 2010
Algérie : Cinq aéroports seulement pour les départs pour (...)

L’acheminement des hadjs algériens vers les lieux saints de l’Islam se fera cette année à partir des 5 aéroports internationaux d’Alger, Oran, Annaba, Ouargla et Constantine. L’information a été rapportée par la revue « Aéroport Infos » dans son 48e numéro.

Selon la même source, la fréquence des vols quotidiens sera aussi réduite de 8 à 6. Cette décision, prise dans le souci de faciliter l’organisation du transport des pèlerins, intervient, selon la même revue, suite à la réunion des deux homologues de la compagnie nationale Air Algérie et de la compagnie Saudia Airlines et en raison du nombre considérable de vols, soit 160 au menu, qui se faisaient à partir de 20 aéroports algériens.

La même source précise en outre que les dessertes de la prochaine saison du hadj se feront avec des appareils grosporteurs. Auparavant, les responsables en charge de l’organisation du hadj 2010 avaient annoncé que le transport des futurs pèlerins se fera à partir de 19 aéroports. Lors de la présentation de l’exposé du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs en mai dernier devant la commission de l’Education, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Affaires religieuses de l’APN, le directeur de l’Office national du hadj et de la omra (ONHO), M. Cheikh Berbara, avait indiqué, concernant la prise en charge des hadjs, que le programme prévoit plusieurs points dans le transport et qu’un programme de vols a été tracé en fixant 19 aéroports de départ. Lors de cette même séance de travail, le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, M. Bouabdellah Ghlamallah, a rappelé la création en 2007 de l’Office national du hadj et de la omra (ONHO) pour prendre en charge et assurer une bonne gestion et une organisation optimale de la saison du hadj. Le ministre a en outre souligné que le nombre des hadjs s’élevait, l’année dernière, à 35.825 personnes, qui ont été prises en charge en majorité par l’ONHO, alors que le reste des hadjs a été pris en charge par des agences de voyage. 113 vols ont été organisés pour leur transport aux lieux saints de l’Islam. Les hadjs, qui ont été hébergés dans 35 résidences à La Mecque et 9 résidences à Médine, ont été pris en charge par 800 encadreurs de différents secteurs composant la mission algérienne du hadj.

Une série de propositions a été présentée à la fin de l’exposé en vue de préparer la saison du hadj 2010. Il a été question de la définition du programme des vols aériens deux mois à l’avance, la réduction du nombre des aéroports de départ, l’ouverture d’un bureau des représentants d’Air Algérie au siège de la mission à La Mecque, l’interdiction des déplacements par route en vue de contrôler l’opération, la réduction du nombre des agences (la priorité aux agences professionnelles) et l’augmentation de l’allocation du hadj.

Les députés ont soulevé le problème de l’anarchie qui prévaut dans les aéroports en raison de l’annulation des vols et des mesures prises contre certaines agences ayant démontré leur incompétence dans la prise en charge des hadjs. Il y a lieu de signaler que le coût du hadj pour la saison 2010 est de 22 millions de centimes, sans les frais du billet de voyage. 36.000 hadjs algériens sont concernés par la saison du hadj 2010.

Tags: Algérie Hadj

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir