dimanche 22 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie : Une rentrée et des attentes

7 septembre 2013

Plus de huit millions quatre cent soixante-dix mille (8.470.000) élèves rejoindront demain dimanche les bancs des écoles à travers le territoire national, contre 8.292.011 l’année dernière, soit 321.978 nouveaux élèves (+3,95 %).

En effet, selon des chiffres du ministère de l’Education na tionale rapportés par l’APS, il s’agit de 170.758 nouveaux élèves pour le primaire, 41.754 pour le moyen, 106.905 pour le secondaire. Le préscolaire enregistre, cette année, une légère hausse avec 50.020 classes contre 45.685 l’année dernière, soit 424.794 nouveaux élèves.

Concernant le volet infrastructures, 25.640 nouveaux établissements scolaires ont été réceptionnés par le secteur de l’éducation, en prévision de cette rentrée scolaire, dont 254 primaires, 99 CEM et 109 lycées. Ces établissements seront encadrés par 20.850 enseignants diplômés des Ecoles normales supérieures dont 797 pour le primaire, 732 pour le moyen et 1.321 pour le secondaire. Au chapitre de l’emploi, le secteur de l’éducation nationale a bénéficié de 12.546 postes budgétaires, dont 6.785 postes pour l’encadrement administratif et la maintenance. Ainsi, le nombre total du personnel du secteur de l’éducation nationale est de 664.864 employés.

Pour ce qui est de l’équipement des établissements éducatifs, ces derniers ont bénéficié de 2.251 laboratoires d’informatique pour les trois cycles de l’enseignement, outre des laboratoires scientifiques au profit de 770 lycées. Cette rentrée scolaire sera également marquée par l’utilisation d’un nouveau manuel de français pour la 4ème année moyenne et la révision de l’emploi du temps du cycle moyen, pour mieux l’adapter aux différents programmes de ce cycle. Le ministère appliquera de nouvelles mesures en vue d’alléger le poids du cartable, notamment en fixant une nouvelle liste des affaires scolaires, outre l’introduction de l’enseignement de la langue italienne comme troisième choix pour la filière des langues étrangères du cycle secondaire général et technique.

En application des décisions du président de la République et en solidarité avec les catégories démunies, le ministère de l’Education nationale accordera la prime de scolarité dont le montant global s’élève cette année à 9 milliards de dinars, au profit de trois millions d’élèves. Une autre enveloppe financière de 6,5 millions de dinars a également été consacrée à 4 millions d’élèves démunis, qui obtiendront gratuitement leurs manuels scolaires. Par ailleurs, une enveloppe de 5,4 milliards de dinars a été destinée à la maintenance et à l’acquisition d’appareils de chauffage au profit de 709 écoles primaires, 324 CEM et 155 lycées, outre l’acquisition et l’installation de 3.900 climatiseurs dans 145 établissements éducatifs du sud du pays.

Quant aux cantines scolaires, leur nombre atteindra cette année 14.739 cantines, au profit de plus de 3 millions d’élèves. Le ministre de l’Education nationale M. Abdelatif Baba Ahmed avait affirmé, à l’ouverture des travaux de la conférence nationale sur les derniers préparatifs de la rentrée scolaire en présence du Premier ministre M. Abdelmalek Sellal, que son département avait « mis en place un programme visant à mettre en conformité le processus de réforme entamé par le secteur avec les exigences de l’heure ». Le ministre avait mis l’accent sur l’engagement de l’Etat « à poursuivre la réforme du secteur éducatif et à promouvoir la qualité de l’enseignement à l’école algérienne, en termes de qualité et de quantité de manière à réaliser les objectifs escomptés, lors de cette année scolaire qui se déroulera sous le thème de « la poursuite des actions visant la relance de l’école algérienne ». M. Abdelmalek Sellal avait pour sa part appelé les syndicats du secteur de l’Education nationale à adopter « le dialogue permanent et la coopération afin d’asseoir une véritable culture éducative ». Le PM a également a réitéré la détermination de l’Etat à poursuivre « l’investissement dans le secteur de l’Education nationale afin de le renforcer aux plans de l’encadrement et des infrastructures pédagogiques  ». Pour Sellal, la rentrée scolaire est « le plus important événement que vit la société algérienne au regard de son lien avec la vie sociale dans son ensemble », appelant les gestionnaires du secteur à « se mobiliser davantage pour garantir la réussite de cette rentrée ».

Tags: Algérie Rentrée Scolaire

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir