samedi 25 novembre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie : Service public, logement, 3G et gaz de schiste

24 septembre 2012
Algérie : Service public, logement, 3G et gaz de (...)

Avec la moralisation de la vie publique en bandoulière, le gouvernement compte dans son plan d’action, qu’il va présenter mardi aux députés, travailler sur deux grands axes : réhabiliter le service public et relancer l’économie nationale.

Des axes de travail en fait tirés des orientations générales du président de la République qui veut s’attaquer plus que jamais autant à la corruption que les fléaux sociaux. En fait, ce plan d’action, limité d’ailleurs dans le temps puisque ses actions s’achèvent avec la fin du mandat du président, poursuit en gros le programme de travail du président : amélioration de l’offre de logements avec le retour à la formule qui a eu un succès extraordinaire de la location- vente mise en place, on se le rappelle, par l’actuel ministre de l’Habitat.

L’amélioration du service public revient à réhabiliter et renforcer les services de base (AEP, transports, routes, sécurité, etc.) et un plus grand rapprochement de l’administration des citoyens. « La prise en charge des besoins des citoyens, notamment ceux liés à la demande de logements sous ses différentes formules », ainsi que « le rétablissement de la sécurité et l’ordre public, et la lutte (implacable) contre la corruption et les fléaux sociaux » sont ainsi mis sur la table par le gouvernement de M. Sellal, qui s’est également engagé à poursuivre la lutte antiterroriste, tout en veillant « à finaliser le processus de réconciliation nationale  ». Le gouvernement s’est également engagé, toujours sur le plan politique, à assurer une bonne préparation et un bon déroulement des prochaines élections locales, prévues le 26 novembre prochain.

Ces élections doivent « garantir le droit de tous les citoyens à participer librement à cette échéance », indique le document portant plan d’action du gouvernement. Dans le domaine des TIC, une nouveauté qui n’en est pas vraiment une : le gouvernement confirme son intention d’aller vers la 3G, en octroyant des licences aux opérateurs actuels, et envisage même d’aller vers la 4G. Pour rappel, l’Algérie est le seul pays dans le pourtour méditerranéen, si l’on excepte la Libye, à rester jusqu’à présent au niveau de la 2G en matière de téléphonie mobile. Le Maroc en est aux préparatifs d’entrée à la 4G, alors que la Tunisie est déjà au niveau de la 3G. Pour autant, le gouvernement Sellal ne donne aucune date précise sur le timing d’entrée en fonction de la 3G en Algérie, qui tarde à être opérationnelle.

Dans le domaine économique, l’autre grand axe de travail du gouvernement, il n’y aura pas de grandes nouveautés, si ce n’est un plus grand soutien de l’Etat aux PME, une plus grande facilité pour la promotion des investissements, et la poursuite de la réforme et la modernisation des systèmes bancaires et de paiements électroniques. Pour autant, le gouvernement, qui s’est engagé à ce qu’il n’y ait plus de crise de l’énergie électrique à l’échelle nationale durant l’été 2013, confirme que dans le domaine des hydrocarbures, l’effort d’exploration sera maintenu. Mieux, même les ressources non conventionnelles seront explorées à fond. Le gouvernement va « intensifier l’effort d’exploration pour accroître les réserves d’hydrocarbures par nos moyens propres et en partenariat », indique le document du gouvernement qui précise qu’il s’agit surtout « d’assurer la sécurité énergétique à long terme et de maintenir un niveau de développement compatible avec les besoins nationaux en matière de développement économique et social ». Cependant, les craintes des écologistes se sont confirmées : l’Algérie va exploiter ses énormes ressources en gaz de schiste, dont la méthode d’extraction fait débat dans le monde développé. En insistant sur l’exploitation des ressources d’hydrocarbures non conventionnelles dont « les réserves sont prometteuses  », le gouvernement, et avant lui le ministère de l’Energie, confirme que l’Algérie va exploiter ces « shale gas ».

Tags: Algérie 3g Gaz de schiste

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir