samedi 23 septembre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Un véhicule chute dans un cours d’eau, huit morts

3 septembre 2012
Un véhicule chute dans un cours d'eau, huit morts

L’accident qui s’est produit samedi en fin d’après-midi, à la suite de la chute d’un véhicule dans un cours d’eau alimenté par l’oued H’taïba, dans la commune de Babar (Khenchela), a provoqué le décès de 8 personnes, selon un bilan recueilli samedi par l’APS auprès de la protection civile.

Il s’agit d’un taxi break qui s’est précipité dans ce petit oued, après que le chauffeur eut perdu le contrôle en raison des fortes précipitations, a ajouté le lieutenant Adel Messaâdia, responsable de la cellule de communication de ce corps constitué. Tous les occupants du véhicule, en l’occurrence 2 hommes, 5 femmes et un enfant de 2 ans, sont morts sur place, a encore précisé la même source, indiquant que les services compétents ont ouvert une enquête pour établir les circonstances exactes de ce drame.

Toujours dans la wilaya de Khenchela, deux (2) personnes emportées samedi par les eaux alors qu’elles traversaient l’oued Zabel à bord d’un véhicule, non loin d’Ain Touila, ont été secourues et sauvées de la noyade par les éléments de la Protection civile, at- on appris dimanche auprès de cette institution. Les services de la Protection civile sont également intervenus pour pomper les eaux qui ont submergé plusieurs habitations, notamment dans des cités populaires du chef-lieu de wilaya à l’instar des cités Boudjelbana, Ain El Kerma et Chabor Beni Maâfa. Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la wilaya de Khenchela ces deux derniers jours ont atteint les 27 mm à Khenchela.

Plusieurs habitations de la wilaya de Tébessa ont été inondées et la circulation automobile et piétonne a été sérieusement perturbée à la suite des fortes pluies enregistrées depuis samedi soir dans la région, a-t-on appris dimanche auprès de la Protection civile. Ces précipitations ont causé des dégâts jugés « assez importants » dans plusieurs villes du nord-est de la wilaya, où de nombreuses habitations, mais aussi des établissements de santé, ont été envahis par les eaux, a ajouté la même source, faisant état de nombreuses interventions de la Protection civile dans les localités concernées. Des interventions ont également été effectuées par les éléments de ce corps constitué à Bir El Ater, El Mazraa, Chréa et d’autres villes du sud de la wilaya où d’importantes quantités d’eau ont été pompées de l’intérieur de plusieurs habitations, mais sans qu’il n’ait été enregistré le moindre dégât humain.

Au centre-ville de Tébessa, la toiture et le balcon d’un ancien immeuble de trois niveaux abritant le siège de l’agence locale de la compagnie nationale « Air Algérie » s’est effondrée dans la nuit de samedi à dimanche, sans causer de pertes humaines. Cet immeuble de trois niveaux, situé en face de la place de la Liberté (ex-Carnot), et qui date de la période coloniale, représente désormais un risque pour les 10 familles qui y résident, a-t-on affirmé. Des inondations ont également été enregistrées dans plusieurs quartiers de la ville de Tébessa, à l’exemple des cités « Les jardins », ‘‘Ezzouhour », « Emir Abdelkader », « Les écoles » et « Bouhaba  », sans toutefois donner lieu à des dégâts matériels importants. Une cellule de crise, présidée par le wali, a été installée pour suivre de près l’évolution de la situation provoquée par ces fortes précipitations. La pluviométrie mesurée samedi soir a atteint les 59 mm. Les éléments de la Protection civile de la wilaya de Souk- Ahras ont, pour leur part, eu à effectuer 13 interventions en 24 heures pour le pompage des eaux de pluies infiltrées dans des habitations à la suite des fortes précipitations, a-t-on appris dimanche auprès de ce corps constitué.

Aucune perte humaine ni dégâts importants sur les infrastructures de base ne sont fort heureusement pas à déplorer, a souligné le lieutenant Yazid Hazam, responsable de la cellule de communication de la direction de la Protection civile. Les sapeurs-pompiers ont également dû intervenir à Mdaourouch, à Machrouha et à Merahna pour pomper les eaux de pluies infiltrées dans plusieurs maisons, a-t-on encore indiqué, notant que quatre accidents de la circulation ont été enregistrés durant ces dernières 24 heures, provoquant des blessures à 10 personnes. Le plus grave de ces accidents dus aux intempéries, une collision frontale entre deux véhicules, a eu lieu samedi aprèsmidi sur la RN 81 (Souk-Ahras-Merahna), faisant sept blessés. Selon la protection civile, une personne est également décédée, anéantie par la foudre dans la daira de Oued el Alleug dans la wilaya de Blida où les eaux pluviales se sont infiltrées à l’intérieur de 21 habitations précaires, situées dans la zone industrielle Ben Boulaid. Dans la wilaya de Tipaza, un mur extérieur d’une habitation, à proximité de la clinique de Bousmail s’est éfondré, causant des blessures légères à une personne. Les services de la protection civile sont également intervenus suite aux infiltrations des eaux pluviales dans les wilayas d’Alger, Guelma, Skikda, Khenchela et Jijel pour également dégager les boues, en bordures d’un oued, au lieu dit « Timedouane » dans la daira de Sidi Abdelaziz.

Tags: Accident Intempéries

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir