mardi 22 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

A l’appel du Cnapest

Algérie : Grève illimitée à partir du 10 avril dans les lycées

31 mars 2012

Après plusieurs réunions marathoniennes et sans résultat entre le ministère de l’éducation et les différents partenaires sociaux de l’éducation sur l’avant projet de l’arrêté exécutif n°315/08 lié au statut particulier de l’éducation,

le CNAPEST a décidé d’une grève illimitée à partir du 10 avril en signe de contestation du contenu de ce projet qui ne répond pas aux aspirations des travailleurs de l’éducation. C’est à l’issue d’une réunion du conseil national du CNAPEST, tenue le 28 et 29 mars à Boumerdès que le mouvement de grève a été décidé en présence des représentants de 40 wilayas.

Le CNAPEST se dit maintenir la grève jusqu’à satisfaction de ses revendications qu’il a résumé en six points. Le syndicat conditionne la signature de cet arrêté avec la concrétisation de toutes les revendications discutées avec la tutelle en présence des représentants de la fonction publique et du ministère des finances. Parmi les points examinés lors des rencontres entre ces différentes parties, figure la création d’un nouveau poste de promotion celui du professeur d’enseignement secondaire de formation, retenir le critère de l’ancienneté dans la promotion du professeur du secondaire à des postes supérieurs, l’intégration des enseignants ayant un diplôme d’ingéniorat dans des postes de promotion sans condition aucune, promouvoir les enseignants du technique, les chefs d’ateliers et chefs de travaux au grade de professeur du secondaire.

Le même classement est demandé pour les enseignants primés, exerçants au niveau des lycées. Le CNAPEST revendique également la suppression des postes en voie de disparition dans le primaire et le moyen et leur intégration dans le nouveau classement de la fonction, l’établissement de plan de carrière afin de permettre au professeur du secondaire de prétendre au poste de proviseur ou inspecteur du moyen après l’obtention d’un diplôme universitaire, l’indemnisation pour les postes de professeur coordinateur responsable de la matière ou de classe avec leur classement à l’échelon 6 et mettre les dispositifs leur permettant de toucher leur indemnisation avec effet rétroactif, la révision des indemnités du sud et enfin la finalisation et la concrétisation du travail fait par les commissions adhoc installées pour étudier le dossier de la médecine du travail ainsi que celui du logement. Avant de clôturer cette session, le conseil national a installé la commission nationale pour la préparation du 2ème congrès du CNAPEST et adopté une mouture pour élargir le syndicat aux autres paliers.

Tags: Algérie Grève Lycées

Source : Le Quotidien d'Oran

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire

  • cela fait 20 ans et plus que mes droits professionnels et aussi humains sont bafoués par une administration injuste et tortionnaire envers les compétences et les consciencieux mais encourageant et promouvant les médiocrités et les manipulables. une administration dirigée par des gens du football habitués a la violence et la manipulation.

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir